Inconstance des autorités judiciaires du togo, Jean Pierre Fabre interdit de sortir du pays.

3 11 2013

Jean-Pierre-FabreLe Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) devrait se rendre ce dimanche 03 novembre 2013 en Europe. De sources proches de son parti il devrait rencontrer certaines personnalités de la France et de la Belgique. Mais les autorités judiciaires du Togo ont décidé de l’empêcher d’effectuer ce déplacement. Depuis l’affaire des incendies des marchés des inculpations fantaisistes  planent sur la tête des responsables politiques de l’opposition comme une épée de Damoclès. Des inculpations qui relèvent de la pure prestidigitation judicaire dont  les dieux du Togo se servent pour empêcher d’autres citoyens de jouir de leur droit les plus élémentaires.

La justice togolaise en refusant sous un coup de tête à Monsieur Fabre d’effectuer ce voyage prouve son incohérence et son incapacité à régler cette affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara conformément au droit.  La même justice aux ordres a toujours autorisé Monsieur Fabre de sortir du Togo depuis son « inculpation » dans le dossier ténébreux des incendies dont tous les togolais intelligents connaissent ceux qui  en sont les auteurs.

France, Belgique, Allemagne, étaient en autres les destinations du Collectif Sauvons le Togo (CST) en Europe quelques mois avant les frauduleuses législatives. Après cette tournée européenne du CST,  Monsieur Fabre, de même que d’autres responsables politiques ont effectué plusieurs déplacements sur l’Europe avec l’accord de la même justice. Sans oublier les destinations africaines,  Ouagadougou, Dakar, Abidjan, Cotonou. A  plusieurs reprises, Jean Pierre Fabre est autorisé à effectuer ses voyages en terre africaine aussi. Lire le reste de cette entrée »





Togo, les dignitaires retiennent leur souffle face la mode, Accident Vasculaire Cérébral (AVC) et accident de circulation.

3 11 2013

Kwessi-Séléagodji-athème-ahoomey-zunuLe Premier Ministre togolais Arthème Ahumey Zunu,  évacué en France à la suite d’un AVC. Madame Angèle Aguigah, Présidente de la commission électorale, victime elle aussi d’un AVC et un autre accident, celui de la circulation qui  a failli coûter la vie à Dahucu Pere, Président de l’Alliance. Entre accident vasculaire cérébral (AVC) et accident de circulation, les cœurs battent la chamade et beaucoup de personnes dans les sérails du pouvoir doivent retenir leur souffle.

La mode aux accidents en terre togolaise. D’abord celui du patron du gouvernement togolais, est annoncé de source bien informée. Le Premier Ministre, Arthème Ahumey Zunu,  victime d’un AVC. En l’absence d’une annonce officielle l’information fait son petit bon homme de chemin et chacun y va de son commentaire.

Une source proche de la Présidence togolaise nous confirme néanmoins l’évacuation du Premier Ministre togolais pour cause d’Accident Vasculaire Cérébral. Son état reste une préoccupation compte tenu d’autres ennuis de santé qu’il avait et qu’il essayait de gérer au quotidien en plus des charges de Chef du Gouvernement qui constituent en soi pressions et stress dans un pays totalement en décrépitude. Lire le reste de cette entrée »





Togo, Gilchrist Olympio, le prix de la trahison.

3 11 2013

gilchrist-olympioLa nouvelle d’une énième scission au sein du parti de l’opposant jadis historique et charismatique fait la une des journaux et alimente les conversations les plus anodines. Et pourtant,  l’Union des Forces de Changement (UFC) de Gilchrist Olympio ne devrait plus avoir autant d’égard de la part d’un peuple que le fils du père de l’indépendance du Togo, Sylvanus Olympio, a trahit de la pire des manières.

Suite au revers qu’ont essuyé Monsieur Olympio et son parti aux lendemains des législatives de juillet 2013 avec trois petits sièges à l’assemblée nationale, l’opinion a eu vent des rififis entre ce qui reste des responsables de ce parti. Pour rappel, l’UFC était déjà une coquille vide depuis la première scission qui a vu naitre l’ANC et le départ de la plupart des responsables, membres et sympathisants du « Détia ».

Rififis qui ont abouti à l’exclusion de quatre responsables de l’UFC, version coquille vide. Le conflit actuel semble à en croire un des exclus, un conflit de génération ou les vieux incarnés par Gilchrist Olympio sont taxés de traitres car voulant se fondre  dans le parti UNIR  de Faure Gnassingbé pour « mieux manger ». Et les vieux ont vite fait de se débarrasser de la bande des « talibans » qui demandent un peu trop de compte à des vieux qui ont toujours fonctionné comme dans une épicerie. Les habitudes de la maison UFC version originelle qui a suscité beaucoup d’espoir avant de se révéler un gros canular.

A voir de près la position des uns et des autres, quand dans l’UFC on veut s’attaquer entre pro UNIR et pro forces de changements ça fait quand même sourire. Lire le reste de cette entrée »