Incendies des marchés au Togo, trois nouvelles inculpations dans les rangs de l’opposition.

4 11 2013

claude-ameganviSans surprise aucune la justice togolaise vient d’inculper Claude Améganvi du Parti des Travailleurs, Eric Dupuy et Alexandre Amorin de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) dans la ténébreuse affaire des incendies des marchés de Lomé et de  Kara. La justice togolaise par ces nouvelles inculpations reste fidèle à sa manie de biaiser le droit et d’être plutôt un instrument de répressions judiciaires et de règlements de comptes politiques  en fonction des désirs de l’Exécutif contre de paisibles citoyens.

Le Togo ne manque aucune occasion pour prouver au monde qu’il est un Etat policier. Une simple présentation  chez le doyen des juges d’instruction de trois responsables politiques sous forte protection de la police, de la gendarmerie et d’autres unités spéciales avec leur armada habituelle, grenades lacrymogènes, matraques et autres, c’est ça le Togo. Un dispositif juste pour impressionner « les futurs inculpés » qui ne devraient pas s’étonner de l’issue de cette audience malgré son côté non sens. Un dispositif plutôt « sauvage » destiné à intimider les militants de l’opposition qui ont toujours manifesté leur soutien aux responsables inculpés du Collectif Sauvons le Togo (CST). Lire le reste de cette entrée »