Le Chef de l’Etat togolais a déjà un boulevard qui porte son nom.

13 11 2013

BD« Boulevard Faure Gnassingbé », dans le quartier Avédji en banlieue nord de Lomé non loin de l’agence de micro finance WAGES. Le numéro Un togolais pense déjà marquer le temps et les mémoires en collant son nom à une rue de la capitale. Comme les togolais le savent la plupart du peu de monuments ou rues portent déjà en grande partie le nom de Gnassingbé premier, celui là même qui a régné sur le petit Togo sans partage 38 ans durant.

L’information n’est pas étonnante ni anodine quoique surprenante. Nous estimons qu’elle doit être sue du togolais lambda. Une information découverte de façon fortuite au détour d’une conversation en famille, certains togolais ont voulu savoir à quoi ressemblait la petite capitale togolaise sur la toile.

Un petit tour dans Google Maps et quatre de nos compatriotes  découvrent que le jeune monarque à déjà un boulevard en son nom. Quoi de plus normal diraient ses fans.

Mais c’est toujours mieux de rester dans la mémoire collective  quand ce sont d’autres citoyens qui pensent à immortaliser les personnalités qui ont marqué la vie de la nation, comme d’ailleurs le fils du père l’a faite pour le père de l’indépendance en labellisant le  CHU de Lomé, CHU Sylvanus Olympio. Certains togolais ont ouvert  un débat en son temps sur le pourquoi attribué le nom d’un mouroir à l’artisan de l’indépendance,  l’Ablodé ?  L’objet de cet article n’est pas de rouvrir ce débat mais de soumettre aux lecteurs la manière dont les choses se font sous  Gnassingbé 1er et 2, comme si d’autres togolais ne méritent pas de figurer au panthéon de la mémoire de la nation.   Lire le reste de cette entrée »