Rapport d’enquête du CST sur les incendies, la première plainte enregistrée du côté des « commanditaires ».

17 11 2013

Le  rapport du Collectif Sauvons le Togo (CST)  sur les incendies continue de faire couler encre et salive autant dans la presse, les discussions à bâtons rompues que dans les rangs des commanditaires et instigateurs que le CST a  listé dans son rapport. Si la Directrice Générale des impôts, Ingrid Awadé que le CST accuse d’avoir commandité ses incendies estime qu’il faut répondre « aux imbéciles (les responsables du CST)  par le silence », le Directeur Général de la société aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT) n’a pas hésité à porter plainte contre les 11 signataires du rapport d’enquêtes.

Silvère Kogoé Akrima, Le Directeur Général de la Société Aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT),  a annoncé à la presse ce vendredi à Lomé qu’il a porté plainte auprès du Procureur de la République contre les 11 responsables du Collectif Sauvons le Togo, signataires du rapport d’enquêtes qui l’accuse d’avoir fourni  du kérosène qui a servi aux incendies et qui a été prélevé sur le stock de la base chasse de l’Aéroport international de Niamtougou.

Monsieur le DG de la SALT qui n’a pas digéré ses accusations, dit,  « démentir  catégoriquement et officiellement avoir participé de près ou de loin à la préparation et / ou à l’exécution des incendies qui ont ravagé les marchés de Kara et de Lomé ».  Lire le reste de cette entrée »