L’Union pour la République (UNIR) de Faure Gnassingbé a un an.

20 11 2013

Il y a donc un an que la nouvelle trouvaille du clan, sous le vocable  fusion – création, a consacré la dissolution du RPT de Gnassingbé 1er. En vogue depuis 12 mois,  l’UNIR de Faure Gnassingbé  qui ne diffère en rien des pratiques du RPT qui a porté au pouvoir Gnassingbé 2. A l’occasion du premier anniversaire du jeune parti, du jeune président togolais, les femmes actives autour de « l’homme nouveau à l’esprit nouveau », n’ont pas passé cet évènement sous silence. Elles étaient en culte d’actions de grâce en l’église  Saint Martyr de l’Ouganda de Tokoin séminaire le dimanche 17 novembre 2013  pour célébrer l’heureux évènement. Mais l’UNIR et le RPT, c’est du pareil au même. L’objectif du parti du père et du celui du fils étant le pouvoir éternel à tous les prix.  

Ce qu’il est convenu d’appeler la Convention des Femmes pour l’Unir (CFU) a commémoré son premier anniversaire par une messe en présence de sa présidente Raymonde  Kayi Lawson De Souza, celle là même qui rappelait aux togolais il n’y a pas très longtemps que Faure Gnassingbé briguera un troisième mandat en 2015.

Le Révérend père Honoré Tsrokpo, qui a célébré la messe,  dans son homélie tirée de l’évangile selon Luc, a  appelé les fidèles à tenir ferme en Christ, malgré les persécutions.

Aux femmes de l’UNIR de soutenir que l’évangile du dimanche dernier est un message d’encouragement à aller de l’avant ; a soutenu la  présidente de la convention. Du genre « si ce que je fais est bon que Dieu me laisse continuer et si ce que je fais est mauvais qu’il me barre la route » comme aimait à le dire, Gnassingbé père.

Il est judicieux de se demander si le message de Dieu est  un  encouragement à aller de l’avant dans la dictature, la politique de violations des droits de l’homme avec en toile de fond la torture et l’instrumentalisation de la justice, sans oublier la mauvaise gouvernance caractérisée par le pillage systématique des ressource par la minorité comme le numéro Un togolais lui-même a eu à le dénoncer.

Madame la Présidente n’a pas manqué d’évoquer l’élogieux bilan de  UNIR avec les législatives que son parti a remporté « frauduleusement » avec brio.

Il est dommage que la femme appelé à inculquer à la progéniture et à la famille les valeurs fondamentales qui constituent le socle de toute société qui se veut juste et prospère, délaisse  cette mission pour  faire l’apologie du mensonge, de l’injustice, de l’inégalité. Que laisse la femme togolaise à la postérité dans un environnement aussi amoral que pourri ? Nous aurons l’occasion d’y consacrer un article plus tard.

Il est opportun de rappeler que ce n’est nullement  un crime que de vouloir donner une place de choix aux femmes dans l’arène politique. Pour preuve,  le rôle des femmes dans les changements politiques est incontournable.  Le Togo des années 1930 notamment avec la révolte des femmes est un exemple éloquent à cet effet. Les femmes face à l’apartheid en Afrique du sud restent des exemples de courage et de fierté devant des causes nobles.  Mais dans le cas d’espèce, il ne sert à rien qu’au nom des idéaux qui ne servent que des intérêts vils et égoïstes de quelques individus la femme togolaise vienne à perdre son âme.

Rien n’empêche les femmes de la convention de l’UNIR et toutes les autres se réclamant des visions du  prince de lui  dire de réviser son mode de gouvernance basée sur l’arbitraire et la banalisation de l’humain.

Rien n’empêche ces dames UNIR qui se disent fières des dernières législatives d’inviter le Président de l’UNIR  à coller aux principes démocratiques en mettant fin aux élections truquées, comme François hollande le Président français l’a réitéré  au Chef de l’Etat togolais reçu en audience à l’Elysée la semaine dernière.

  


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :