Libéré pour raison de santé, Abass Kaboua empêché d’aller se faire soigner à l’extérieur.

6 12 2013

kabouaDepuis le 25 septembre 2013, le Président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC) est en liberté provisoire après plus de quatre mois de détention à la prison civile de Notsè pour non respect du secret de l’instruction dans le dossier clair obscur des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé. Les autorités judiciaires étaient donc contraintes de libérer le tonitruant Abass Kaboua pour des raisons de santé. Bientôt trois mois depuis cette liberté en demi-teinte le président du MRC se voit empêcher d’effectuer son voyage sur l’Europe en vue de suivre des soins appropriés comme c’est le cas pour les pontes du régime victimes de « l’épidémie » d’AVC.

Abass Kaboua trimballe toujours ses maux au nom des touts puissants juges togolais qui refusent de l’autoriser à se faire soigner. Lire le reste de cette entrée »





Affaires des incendies des marchés au Togo, les signataires du rapport du CST convoqués à la justice.

6 12 2013

Tous les responsables du Collectif Sauvons le Togo (CST), signataires du rapport d’enquêtes sur les incendies ont reçu une citation directe à comparaître le mercredi 11 décembre 2013 à la justice togolaise. La plainte émane de Monsieur Kpatcha Bassayi, le Directeur Général de l’entreprise Centro.

Monsieur Bassayi avec sept autres pontes du régime togolais est indexé dans le rapport d’enquête du CST sur les incendies comme instigateur de ces actes criminels, qui ont anéanti la vie des commerçants et commerçantes du Togo. Le DG de Centro, une société de bâtiment et travaux publics a publié une mise au point il y a quelques jours dans laquelle il soutenait que « les accusations dans ce soi-disant rapport sont graves et dénuées de tout fondement. » Lire le reste de cette entrée »