Togo, le Chef d’Etat major des forces armées togolaises dans un placard bien gardé.

27 12 2013

titikpinaIl y a quelques semaines nous révélions que les Nations Unies ont interpellé le Chef de l’Etat togolais sur le dossier des contingents togolais au Mali qui ont été victimes d’un accident de la circulation pour avoir  rallié ce pays par la route au nom du tout puissant Chef d’état major du Togo au lieu de le faire par avions. A ce jour on ne sait ce que le numéro un togolais a pu répondre à l’instance onusienne mais une chose est sure, depuis cette saisine les rapports entre Faure Gnassingbé et le Général Atcha Mohamed Titikpina auraient pris un sacré coup.

De sources proches de la grande muette, le « Général Titi » comme la presse l’a surnommé serait dans un placard bien gardé depuis le 24 décembre 2013, il aurait passé le réveillon avec une certaine surveillance hors série.

Il a été aperçu à la cérémonie d’allégeance des Forces Armées Togolaises au Chef de l’Etat le 18 décembre dernier, mais chose assez curieuse c’est le Colonel Kouma Biténéwé du cabinet militaire du Chef de l’Etat togolais qui aurait conduit la délégation au détriment du chef d’Etat Major. Il se susurre que malgré certains remaniements qui ont été faits à la suite de la saisine de l’ONU au sein de la garde présidentielle, 2014 connaîtra d’autres jeux de chaises musicales pour la sécurité du prince.

De sources concordantes, le « Grand Titi », ne serait pas loin d’être mis sur le banc des accusés pour un certain complot d’atteinte contre la sureté intérieure de l’état. Aux dernières nouvelles,  il lui est reproché la commande des armes sans l’aval de la grande hiérarchie militaire.

Il est vrai aussi que ce Général indétrônable et dans les bonnes grâces du prince il y a encore quelques semaines devrait être à la retraite depuis. Une situation qu’il a essayé de contourner grâce à ses relations avec le prince et certains milieux qui sont le centre névralgique du pouvoir togolais. La roue  à visiblement vite tourné pour ce Général cité également dans le rapport onusien sur les massacres de 2005 qui ont porté Gnassingbé 2 au trône.

Les togolais se rappellent sans doute de son intrusion militaire et intempestive au cours du procès Kpatcha Gnassingbé, ironie du sort dans un dossier de complot contre la sûreté intérieure de l’Etat, où il a obligé toute une justice à s’aplatir devant les galons de la hiérarchie militaire.

En terminant cet article nous apprenons que le Colonel Félix Katanga, serait nommé  Chef d’Etat Major des Forces Armées Togolaises. Toute chose qui confirme les informations qui font état de la possible mis au placard  du grand Titikpina qui se croyait intouchable il y a encore quelques mois tout simplement parce que dans les bonnes grâces du prince de Gnassingbé land. Sacré Togo.

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :