Togo, l’an un du crime de feu sous Faure Gnassingbé.

11 01 2014

Incendie-grand-marché-de-LoméIl y a 12 mois que des individus sans doute débiles et foncièrement criminels ont incendié les marchés de Kara et de Lomé. Un acte d’une extrême gravité qui a réduit à jamais à néant la vie des commerçantes du Togo.  Certaines ont perdu la vie à la suite de cette criminalité, pour d’autres les choses ne seront plus jamais comme avant. Au regard de l’allure de l’enquête à double vitesse  dans ce ténébreux dossier, les vrais coupables sont garantis d’une impunité à vie malgré ce génocide de feu dont ils sont auteurs. C’est bien connu, sous les Gnassingbé,  les innocents sont inculpés et les coupables se pavanent dans le pays. Lire le reste de cette entrée »