Réveil tardif du pouvoir togolais autour de la commémoration du 13 janvier.

18 01 2014

sylvanus_olympio_togoLe 13 janvier 1963, restera une date et un évènement tragique dans l’histoire de la nation togolaise. Cette date marque en effet l’assassinat de Sylvanus Olympio, père de l’indépendance du Togo par un groupe de soldats démobilisés avec à leur tête un certain Etienne Eyadema qui a eu le toupet de revendiquer l’assassinat du premier président démocratiquement élu du petit rectangle de pays. Non seulement avec cet assassinat le Togo inaugure l’ère des coups d’états sur le noir continent mais cette date fut  célébrée en grande pompe par l’assassin de feu Sylvanus Olympio qui régna sur le Togo pendant près de quarante ans. Son fils qui le succéda tel dans un royaume a continué la célébration du 13 janvier avec moins de faste. Après huit ans de succession dynastique Faure Gnassingbé décide de ranger aux oubliettes la célébration festive  du lâche assassinat dont a été victime Sylvanus Olympio. Lire le reste de cette entrée »





Les togolais décidés à subir les désidératas des petits Mussolini.

18 01 2014

Le régime cinquantenaire du Togo a plus que jamais le vent en poupe quand il s’agit de narguer les togolais. Depuis ce 16 janvier 2013 la clique au pouvoir s’est autorisée sans l’avis de personne d’augmenter le prix des produits pétroliers.

Ils sont nombreux ces togolais qui ont été surpris de constater la hausse inopinée notamment de l’essence sans plomb qui passe de 600 à 655 FCFA et du gaz butane.  La bouteille de 12 kg coûte dorénavant  6500 contre 5500F il y a encore quelques mois. Le gaz butane il faut le souligner a été majoré de 1000FCFA. Les togolais se contentent juste de  grincements de dents, de murmures, de chuchotements pour protester contre cette violation du droit à la consommation et à l’information. Aucun boycott de ces produits, aucune action à la mesure de cet acte dénué de tout humanisme que posent les gouvernants. Malgré les 50 ans de gestion calamiteuse où la majorité tire le diable par la queue, les togolais donnent l’impression d’avoir de la ressource pour supporter pour très longtemps encore les diktats de la mafia qui régente le petit rectangle de pays. Lire le reste de cette entrée »





Les quarante ans de disparition de Bella Bellow révèle le styliste Volcano.

18 01 2014

Tg Couleur n°17.indd

Samedi, 14 décembre 2013 dans la salle de banquet de la présidence togolaise, près de 600 invités de prestige ont assisté à une soirée féérique marquant les 40 ans de disparition de Bella Bellow, l’artiste togolaise mondialement connue que la mort a arraché à l’affection des mélomanes et des togolais un 10 décembre 1973. Diverses activités ont meublé ce quarantième anniversaire de la tragique disparition de Bella la belle dont un défilé de mode riche en couleurs qui ont porté la griffe de trois stylistes togolais. Lire le reste de cette entrée »