Célébration fastueuse des dix ans de l’université de Kara pendant que les revendications des étudiants restent insatisfaites.

27 02 2014

imagesQuand on gère mal au sommet de l’Etat, tous les individus qui se voient confiés une responsabilité tentent d’en faire autant, en prenant la référence du Chef de l’Etat et son gouvernement pour s’enrichir abusivement au dos des pauvres contribuables et surtout qu’au Togo toutes les occasions sont un prétexte pour s’en mettre pleins les poches. Même la crise universitaire n’est pas une préoccupation pour ses premiers acteurs qui ont préféré la bamboula à l’occasion de la décennie d’existence de l’Université de Kara (UK) au lieu d’en faire une journée de réflexion histoire de trouver des solutions pérennes aux nombreuses et légitimes revendications des étudiants mais aussi du corps enseignant. Tout est sens dessous, sens dessus, dans la république bananière.

Au moment où les étudiants demandent le minimum pour survivre, les fonctionnaires des universités l’amélioration des salaires et les enseignants le minimum de conditions de travail, les autorités de l’Université de Kara à l’image de celles qui  gouvernent le Togo s’intéressent plutôt à l’organisation fastueuse des 10 ans de vie de l’UK qui vont s’étendre de février à mai 2014. Lire le reste de cette entrée »