Les victimes de la torture exigent l’exécution de l’arrêt de la cour de justice de la CEDEAO dans le dossier Kpatcha Gnassingbé.

13 03 2014

asvittoL’Association des Victimes de la Torture au Togo,  (ASVITTO)  du Commandant Olivier Amah Poko, malgré les manœuvres d’intimidations a tenu son sit in ce jour pour exiger l’exécution de l’arrêt de la cour de justice de la CEDEAO dans le dossier de complot contre la sûreté intérieure de l’état, arrêt rendu  depuis le 03 juillet 2013 et qui reconnait clairement que le droit des requérants à un procès équitable à été violé. En plus de condamner l’état togolais à dédommager les victimes de traitements cruels inhumains ou dégradants, la cour ordonna que cessent les violations sur les détenus.

Ils étaient près de 200 personnes à observer le sit in de  ce 13 mars 2014 qui a duré près de deux heures d’horloge, devant l’esplanade du palais des congrès de Lomé. « Seuls les téméraires ont pu faire le déplacement », nous a confié le commandant Olivier Amah Poko, tout le secteur étant fortement bouclé. Lire le reste de cette entrée »