Un trophée de la paix pour un anti démocrate.

14 04 2014

faure_gnassingbeLa fondation de « l’éternel » président de la CAF, Issa Hayatou, décerne à Faure Gnassingbé le trophée de la paix pour « ses actions en faveur de la paix ». Une distinction qui devrait faire sourire la majorité des togolais qui subissent les mains nues, par la force des armes, la gestion familiale, clanique et dynastique de près d’un demi siècle des Gnassingbé qui ont fait du Togo leur champ de blé. Une gestion calamiteuse qu’incarne depuis presque une décennie, Faure Gnassingbé venu au pouvoir à la faveur d’un coup d’état institutionnel, constitutionnel et électoral, soldé par un génocide qui ne dit pas son nom. Faure Gnassingbé homme de paix, comme son feu père qui s’arrogeait ces qualificatifs assortis souvent des distinctions honorifiques de tout genre, tout en dirigeant le Togo dans une dictature féroce? L’Afrique doit cesser de faire la promotion de l’immoralité et de la médiocrité. Lire le reste de cette entrée »





Il y a cinq ans le faux coup d’état de pâques.

14 04 2014

arton243712-13 avril 2009 au 12-13 avril 2014, déjà cinq ans que les inimitiés entre les deux frères Faure et Kpatcha Gnassingbé se sont montrées au grand jour. Le domicile du second a été la cible d’une fusillade de plusieurs heures qui a occasionné des pertes en vies humaines dont le nombre exact ne se saura presque jamais dans cette république si particulière du Togo où le régime fait de tout un secret d’état.
Le meneur de cette attaque n’est autre que le beau frère de Kpatcha Gnassingbé actuel chef d’état major, Abalo Félix Kadanga, qui jouit d’une impunité illimitée malgré qu’il batte le record d’actes répréhensibles qui méritent des poursuites judiciaires assorties d’un certain nombre d’années en prison. Mais au Togo, « les serviteurs lèches bottes » du régime tant qu’ils sont dans les bonnes grâces du prince peuvent tout se permettre sans aucune inquiétude. Lire le reste de cette entrée »