Togo, un an après l’assassinat de Douti et d’Anselme, les auteurs de ces crimes jouissent d’une totale impunité.

17 04 2014

imagesLe 15 avril 2013, dans la vague des manifestations qui ont secoué le milieu scolaire où les élèves réclamaient leurs enseignants en grève, les forces de l’ordre, championnes en répressions se sont encore illustrées et abattu froidement un enfant de 11 ans, Anselme Sinandaré et battu à mort cet autre jeune de 21 ans, Douti Sinalengue. Un an après, malgré les prêchi prêchas du ministre Yark Damehane qui a la propension d’annoncer des enquêtes à tout va qui n’aboutissent jamais, douze mois après, aucune suite de cette fameuse enquête dite ouverte et les assassins de ces deux jeunes innocents sont libres comme de coutume dans un pays où l’impunité est garantie pour les barbouzes du régime. Lire le reste de cette entrée »





Margaret Sekaggya épingle la haute autorité de l’audiovisuel du Togo.

17 04 2014

imagesLa rapporteuse spéciale des nations-unies Margaret Sekaggya, à la suite de son séjour au Togo en octobre 2013 a récemment présenté son rapport devant le conseil des droits de l’homme de l’ONU. Rapport qui relève l’état de la liberté de presse et d’expression au Togo. Le document de 27 pages, souligne les dérives et manquements de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) du Togo. Lire le reste de cette entrée »





Un trophée de la paix pour un anti démocrate.

14 04 2014

faure_gnassingbeLa fondation de « l’éternel » président de la CAF, Issa Hayatou, décerne à Faure Gnassingbé le trophée de la paix pour « ses actions en faveur de la paix ». Une distinction qui devrait faire sourire la majorité des togolais qui subissent les mains nues, par la force des armes, la gestion familiale, clanique et dynastique de près d’un demi siècle des Gnassingbé qui ont fait du Togo leur champ de blé. Une gestion calamiteuse qu’incarne depuis presque une décennie, Faure Gnassingbé venu au pouvoir à la faveur d’un coup d’état institutionnel, constitutionnel et électoral, soldé par un génocide qui ne dit pas son nom. Faure Gnassingbé homme de paix, comme son feu père qui s’arrogeait ces qualificatifs assortis souvent des distinctions honorifiques de tout genre, tout en dirigeant le Togo dans une dictature féroce? L’Afrique doit cesser de faire la promotion de l’immoralité et de la médiocrité. Lire le reste de cette entrée »





Il y a cinq ans le faux coup d’état de pâques.

14 04 2014

arton243712-13 avril 2009 au 12-13 avril 2014, déjà cinq ans que les inimitiés entre les deux frères Faure et Kpatcha Gnassingbé se sont montrées au grand jour. Le domicile du second a été la cible d’une fusillade de plusieurs heures qui a occasionné des pertes en vies humaines dont le nombre exact ne se saura presque jamais dans cette république si particulière du Togo où le régime fait de tout un secret d’état.
Le meneur de cette attaque n’est autre que le beau frère de Kpatcha Gnassingbé actuel chef d’état major, Abalo Félix Kadanga, qui jouit d’une impunité illimitée malgré qu’il batte le record d’actes répréhensibles qui méritent des poursuites judiciaires assorties d’un certain nombre d’années en prison. Mais au Togo, « les serviteurs lèches bottes » du régime tant qu’ils sont dans les bonnes grâces du prince peuvent tout se permettre sans aucune inquiétude. Lire le reste de cette entrée »





Les vérités de Nicolas Berlanga, chef de la délégation de l’UE au Togo.

9 04 2014

imagesDans un entretien exclusif qu’il a accordé à nos confrères du journal l’Alternative, Nicolas Berlanga Martinez, chef de délégation de l’Union Européenne au Togo, sans langue de bois se prononce sur l’essentiel et sur l’éternelle question des réformes et de comment les opérer. « C’est possible d’avoir un dialogue entre les forces politiques qui devra à la fin être entériné par l’Assemblée ». Nicolas Berlanga vient ainsi de se démarquer du langage diplomatique dont use et abuse à dessein ses collègues quand il s’agit du Togo. Toutes les grandes questions ont été abordées dans cette interview. Entre autres, Le processus de réconciliation, la décentralisation, les réformes, la situation politique du pays. Lire le reste de cette entrée »





NUBUKPO, le grand illusionniste d’un pouvoir malade de lui-même.

8 04 2014

Le spectacle de l’impossible évaluation des politiques publiques
« Non seulement, nous n’avons pas de principes qui mènent au vrai, nous avons d’autres qui s’accommodent bien avec le faux », disait FONTENELLE dans Histoire des oracles. Dans un pays qui vit sous la fièvre de l’opacité, du mensonge permanent, des falsifications, de la délinquance économique où foisonne la surfacturation reconnue par le chef de l’Etat qui offre l’asile aux brigands, un relevé de principes corrompus de gouvernance est saillant et aboutit à un robinet d’absurdités, une accumulation de fautes morales, politiques, éthiques qui entretient la normalité d’une criminalité économique avec des postiches d’institution, quelle valeur peut-on accorder à une structure d’évaluation des politiques publiques ? Lire le reste de cette entrée »





Togo, l’association des victimes de la torture dénonce les bavures policières.

8 04 2014

Dans une lettre ouverte en date du 07 avril 2014 et adressée aux directeurs généraux de la police, de la gendarmerie et des douanes nationales, l’association des victimes de la torture au Togo (ASVITTO), du commandant Olivier Amah Poko, interpelle ces responsables en charge de la sécurité et de l’intégrité des citoyens togolais et de tous ceux qui sont sur le territoire togolais à prendre des mesures idoines pour la sécurité et l’intégrité de tous.

maxresdefault
L’Association des Victimes de la Torture au Togo, (ASVITTO), dit constater « la recrudescence de la violence et des actes de terreurs délibérément orchestrés par les éléments des forces de l’ordre et de sécurité ». Lire le reste de cette entrée »