Impunité au Togo, le président de la chambre du commerce, Jonathan Fiawoo libre malgré les plus de deux milliards gardés par devers lui.

16 05 2014

imagesL’affaire de détournement à Ecobank dont les principaux acteurs sont le président de la chambre du commerce Jonathan Fiawoo et Elvire Blanchette Grunitzky, fondée de pouvoir à Ecobank, continue d’occuper à raison les colonnes des journaux. Aux dernières nouvelles, le président de la chambre du commerce qui fait feu de tout bois pour que sa compagne, Elvire Grunitzky ne le démasque comme le plus grand bénéficiaire de ses détournements à donner le vertige, de guerre lasse, a finalement accepté de rembourser les 2milliards 500 millions détournés. Il a suffit qu’il prenne juste un tel engagement pour que le sieur Jonathan qui a plutôt très mauvaise presse dans le pays en général et dans le gotha des affaires en particulier, continue en toute impunité à vaquer à ses activités malsaines alors même que sa place est ailleurs.
Le Togo sous Faure Gnassingbé reste une république vraiment hors série. Tout est mis en œuvre pour décorer à la grande croix de la légion d’honneur des escrocs patentés pour la simple raison qu’ils obéissent et rendent d’énormes services au machiavel des tropiques et compagnie. Comment expliquer qu’un homme puisse garder par devers lui plus de deux milliards de FCFA et soit libre de ses mouvements alors même que Faure Gnassingbé chante bonne gouvernance, état de droit et Togo vision 2030?
Le bon sens voudrait que la justice pour une fois agisse et mène une enquête sérieuse pour élucider cette histoire de détournement grandeur nature digne d’une fiction hollywoodienne. Mais encore une fois la singulière justice togolaise semble opter pour la prestidigitation au détriment du droit.
Elvire Blanchette Grunitzky est-elle victime de son amour aveugle pour son charmant tyran ? Comment a-t-elle pu sacrifier des années d’un parcours professionnel presque sans faute selon nos recoupements pour un Jonathan si décrié ? Une certitude, elle a payé cher et cash de son amour démesuré pour un monsieur qui n’en valait pas la peine en se faisant actrice et complice d’un détournement aussi inimaginable que rocambolesque.
Selon nos informations, face à Jonathan Fiawoo, elle n’avait presque plus de personnalité et d’âme, notre source va jusqu’à soutenir qu’on dirait qu’elle est hypnotisée par ce personnage. Selon toujours notre source, Elvire Grunitzky tient à trois choses dans la vie, son travail, sa maison et son Jonathan. Passons
Elvire Grunitzky a failli y laisser sa vie dans cette histoire. Elle a échappé de peu à la mort selon certaines indiscrétions. Quelques jours après avoir tout dévoilé sur le pourquoi et le comment les fonds ont transité par les différents comptes du sieur Fiawoo, sa sécurité a du être renforcée par les membres de sa famille qui ont fait le maximum pour le préserver de la foudre son « prince méchant ».
Décidément toutes les bassesses dans le pays de Faure Gnassingbé sont toujours en grandeur nature. Holdup électoral, pillage systématique des ressources du pays par la minorité dirigeante, train de vie sultanesque pour les amis du numéro un togolais, violations systématiques et récurrentes des droits humains, institutions sous coupe réglée et aux bottes du fils d’Eyadema qui en fait sa serpillère, falsification de l’histoire avec la mise sur pied de commissions bidons, falsification de rapports d’institutions constitutionnelles, toilettage de la constitution, massacres de citoyens, la liste des ignominies sous le régime Gnassingbé 2 mérite de figurer dans les livre Guinness records.
A l’analyse, la libération de dame Blanchette et la reconnaissance de dette de la part du sieur Fiawoo, donne l’impression que le sommet de l’état a décidé de noyer cette affaire pour préserver que certaines têtes agréées dans le pillage de la république ne tombent. « Jonathan ne peut être inquiété, il a rendu et continue de rendre de grands services à la dictature », a soutenu sous anonymat cette autre personnalité proche du dossier. Il faut donc comprendre que c’est au nom de ses services qu’il s’assure de cette impunité d’où sa propension à récidiver malgré la réputation d’escroc qui lui colle à l’âme et qui lui a valu des démêlés judiciaires il ya quelques années dans le dossier de la construction des résidences à la cité OUA.
Puisqu’en réalité dans un pays normal les auteurs et complices d’une telle opération de détournements aussi inouïs et dignes des méthodes de la mafia sicilienne, en plus d’être à la disposition de la justice pour les besoins de l’enquête doivent être en prison ne serait ce que pour dire aux citoyens qu’il y a des limites à l’impunité quelque soit le rang ou l’appartenance politique. Il n’en est rien au Togo du plus Faure des Gnassingbé.
Voler des milliards, tué des milliers de togolais, piller les richesses du pays à ciel ouvert ne sont aucunement des délits sous le ciel du fils d’Eyadema tant que ces escrocs hors pair sont protégés par la clique cinquantenaire au pouvoir. Par contre voler des pates alimentaires, des portables de quelques milles CFA, du savon et autres sont des crimes passibles de prison au nom du fils du père. Vraiment ce rectangle de pays est le monde à l’envers dès l’instant que sa destinée à été embrigadée par des gens sans foi ni loi depuis presqu’un demi-siècle.
Inadmissible paradoxe que de constater avec impuissance que les auteurs de petits larcins écopent de lourdes peines de prison. La valeur de la vie humaine n’a aucune espèce de valeur dans les dictatures comme celle qui sévit au Togo depuis bientôt un demi-siècle. Gnassingbé 2 depuis son accession sanglante au pouvoir fait pire dans tous les domaines que son géniteur de dictateur et mérite la palme d’or de toutes les dérives monarchiques.
La formule avec Faure Gnassingbé est simple, ‘’toutes les dérives sont permises tant que vous m’obéissez au doigt et à l’œil’’. C’est sans doute à ce titre que le patron de la chambre du commerce ne se fatiguerait pas à vanter ses grandes amitiés avec le numéro un togolais, comme pour dire ‘’j’ai sa caution et je reste intouchable’’.

 

 

 

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :