Inquiétude chez le plus Faure des togolais ? Tous les officiers en réunion à l’état major ce jeudi

4 06 2014

militairesSelon nos informations tous les officiers sont convoqués pour une grande rencontre ce 05 juin 2014 à l’état major général des forces armées togolaises. A en croire certaines indiscrétions sur les contours de cette rencontre il est opportun de souligner que les tenants du pouvoir semblent décider à ne pas laisser l’armée jouée sa partition républicaine. il faut toujours qu’elle soit façonnée et dressée à regarder dans l’unique direction, celle du parti au pouvoir, mieux à épouser ses idéaux par-dessus tout ne ménager aucun effort quand il s’agit de maintenir au trône « la race aryenne » du Togo, les Gnassingbé.
Sous le père comme sous le fils, les rencontres avec l’armée sont des occasions pour se rassurer de sa fidélité à la dictature et pour cela tous les moyens sont mis contribution.
Une de ces rencontres va intervenir ce jeudi 05 juin où tous les officiers, des sous lieutenants jusqu’aux colonels sont attendus à l’état major pour « information ».
Selon nos différents recoupements le fait que cette rencontre est initiée au lendemain de l’échec trop prévisible du fameux dialogue inter togolais et après le périple sous régional de Gnassingbé Faure n’est pas anodin. Des explications et des consignes vont être données soutient une de nos sources.
Il s’agira également pour le numéro un togolais qui selon nos informations peut être de la partie de leur réitérer toute son admiration pour la défense du territoire et des intérêts du pays qui se confondent dangereusement avec les siens propres. D’ailleurs depuis son accession catastrophique au pouvoir il n’a manqué aucune occasion pour dire toute sa reconnaissance à ses hommes qui l’ont imposé contre la volonté populaire.
Par ailleurs selon toujours nos informations, le sujet du dialogue pourrait être abordé et à cette occasion la rhétorique de « la faute de l’échec vient de l’opposition, le prince reste toujours ouvert, pour sauvegarder la paix, la sécurité et la concorde nationale » sera de nouveau servie, a dardé une autre source qui semble être un grand habitué de ces rencontres traditionnelles.
Mais également il y aura des mises en garde contre ceux qui se hasardent à donner certaines informations. Il semblerait qu’à plusieurs reprises des remontrances ont été faites aux militaires dans ce sens là. Sans doute à raison. Comment une grande muette peut-elle se permettre de parler ou même chuchoter des choses ? Crime de lèse majesté dans une dictature qui gagne à maintenir le peuple dans un certain obscurantisme.
Depuis ce mardi, les concernés de cette rencontre qui résident à l’intérieur du pays rallient déjà la capitale pour ne pas manquer une seule minute de cette réunion très importante pour « le renforcement du trône familial ».
Et à la fin le numéro un togolais qu’il soit là ou pas donne toujours des consignes pour que « ses gardiens » du temple soient remerciés comme il le faut pour service rendu et pour services à rendre. D’ici à 2015 l’année de l’échéance présidentielle ces réunions vont se multiplier jusqu’à l’intronisation énième du fils du père.
Ce n’est pas étonnant qu’au Togo ils soient légions ces officiers milliardaires qui sont devenus de grands hommes d’affaires et souvent incontournables quand il s’agit pour des citoyens ou des étrangers d’investir dans le pays.
Il n’est un secret pour personne que la grande muette au Togo est mise à contribution pour pérenniser le règne des Gnassingbé. Elle est instrumentalisée à un niveau qui lui permet de faire des intrusions souvent intempestives dans la vie politique de la nation « quand le fauteuil présidentiel et familial est menacé ». Sa dernière grande sortie hors série qui a étonné d’ailleurs le monde entier reste l’imposition de Faure Gnassingbé au peuple togolais au décès de Gnassingbé premier. L’armée en imposant le fils en février 2005 voudrait qu’il puisse terminer le mandat de son feu père. N’eut été la réaction énergique de la communauté internationale il y a longtemps que ce coup de force serait consommé et le Togo aura encore inventé une trouvaille anti démocratique. Mais ce n’était qu’une trouvaille de moins puisque que le Togo reste ce pays qui inaugura l’ère de la succession dynastique dans une république.
Le pouvoir reste fondamentalement militaire dans le togwana.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :