Le franco algérien Mabrouk décédé à la prison civile de Lomé, enfin inhumé. Sa famille veut la vérité sur ce décès tragique.

9 07 2014
le cercueil de Mabrouk le 13 juin à Tullins

le cercueil de Mabrouk le 13 juin à Tullins

Le 22 mai 2014 décédait de façon tragique et dans des conditions troubles, monsieur Mabrouk, un franco algérien, envoyé le 07 mai 2014, à la très surpeuplée prison de Lomé pour escroquerie sur plainte d’un autre français. Après plusieurs tractations liées au rapatriement de la dépouille, Mabrouk est finalement enterré le vendredi 13 juin dernier selon les coutumes propres à la famille au cimetière de Tullins (38210 France), sa ville natale.

La famille de Mabrouk ne compte pas digérer cette version officielle qui soutien que le détenu serait décédé des suites d’une crise cardiaque. Puisque dès le départ, les protocoles qui doivent être suivis à la mort d’un ressortissant français à l’étranger n’ont pas été respectés.
Plus grave, la famille de Mabrouk a été informée par le biais d’une connaissance, gérant d’hôtel à Lomé qui est du même village que le défunt. En principe ce sont les autorités togolaises qui devraient informer l’ambassade de France au Togo et c’est cette dernière qui devrait prévenir dans les meilleurs délais la famille du défunt mais rien de tout cela n’a été fait. Lire le reste de cette entrée »