Togo, virus Ebola, les précautions du gouvernement se révèlent inefficaces.

28 07 2014

virus ebolaDepuis le décès au Nigéria du libérien qui est passé par l’aéroport de Lomé, la psychose gagne les populations. Les autorités togolaises disent redoubler de vigilance avec des précautions idoines pour faire face à tout cas suspect mais la réalité est tout autre. L’une de ces mesures vient de démontrer ses limites. Le fameux numéro vert, le 111, supposé être joint à tout moment reste inaccessible. Il n’est un secret pour personne que le régime togolais qui a démontré ses limites en matière de gouvernance ne peut véritablement sauver les togolais de cette menace. Il reviendra sans doute aux partenaires internationaux de le faire.  La gouvernance par procuration à tous les niveaux, c’est bien au Togo.

Le show médiatique agrémenté de communiqués qui annoncent des mesures apaisantes n’ont pas réussi à tranquilliser les togolais qui ont compris très vite que ne sont que des annonces pour apaiser psychologiquement les populations. Si un simple numéro vert ne fonctionne pas comment les autorités togolaises peuvent protéger les populations quand le virus va se manifester de façon concrète ures ? Surtout que les structures sanitaires sans dans des états piteux et  cruellement de moyens pour fournir les soins adaptés.

A en croire deux médecins que nous avons joint, ils n’ont eu aucune information sur les mesures à prendre. Ils ont suivi comme tout le monde le communiqué du ministère de la santé  invitant les populations à observer des mesures d’hygiènes. Les  mesures techniques dont parle le communiqué pour l’instant ne sont pas parvenus aux acteurs de la santé qui sont les premiers concernés.

Au finish, les populations sont réduites à observer les mesures contenues dans le communiqué du gouvernement notamment, se laver les mains plusieurs fois par jour avec de l’eau et du savon, éviter de manipuler sans protection les effets des personnes présentant les signes précités, éviter de toucher sans protection toute personne souffrant d’une forte fièvre et de saignement, éviter de manipuler ou consommer les viandes des animaux sauvages vivants ou morts.

« Les dirigeants togolais qui cumulent 50 ans de règne ont quel intérêt à sauver les togolais du virus Ebola » ? S’est interrogé outré un septuagénaire avant d’ajouter, « le désir de Faure et amis c’est de nous voir tous mourir quitte à gouverner les choses et les animaux ». Voilà qui démontre le fossé béant qui existe entre ceux qui disent diriger le Togo et une bonne partie du  peuple convaincue que les dirigeants ne lui veulent aucun bien.

A chacun de redoubler de vigilance, Dieu prendra soin du peuple contre le virus Ebola.

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :