Face à une justice aux ordres, Pascal Bodjona et ses conseils s’en remettent à la cour de justice de la CEDEAO.

4 09 2014

bodj cedeaoLe Togo connu pour ses institutions taillées sur mesure au service du seul « prince gouverneur » va s’illustrer une nouvelle et énième fois à la cour de justice de la CEDEAO.  Après Kpatcha Gnassingbé et Co accusés dans le ténébreux dossier d’atteinte contre la sureté intérieure de l’état, Bertin Agba pour torture dans le dossier dite d’escroquerie internationale, les militants de sursaut Togo pour torture, les victimes de 2005 pour crimes liés à l’accession de Faure Gnassingbé au pouvoir et la révocation irrégulière et illégale des députés apparentés ANC du parlement. Dans toutes ses affaires l’état togolais n’a remporté aucun procès, en revanche, le pouvoir de Faure Gnassingbé a essuyé de lamentables revers, condamné aux dépens et à dédommager avec des centaines de millions des citoyens dont les droits ont été violés. C’est au tour de Pascal Bodjona qui fait face depuis plus d’un an  à un  traquenard judiciaire assorti de toutes les incongruités, de saisir la cour de justice de  la CEDEAO pour violations de ses droits.

 De sources proches du conseil de l’ancien ministre de l’administration territoriale, Pascal Bodjona,  deux avocats, maitres Zeus Ajavon et Jil Benoit Afangbédji se sont envolés ce mercredi pour Abuja, où se trouve le siège de la cour de justice de CEDEAO. 

La requête déposée concerne essentiellement deux points. Primo, la détention arbitraire de l’ex bras droit de Faure Gnassingbé. Monsieur Bodjona a été détenu  plus de 07 mois dans une procédure judicaire que les magistrats togolais ont annulé. Ces magistrats dans un laps moment de lucidité reconnaissent que la justice a agi en marge de loi. La requête vise à porter à l’attention de la cour la détention illégale dont continue de faire l’objet monsieur Pascal Bodjona et  réclamer sa libération immédiate.

L’autre volet de la requête concerne les réparations pour les préjudices subis alors que la justice elle-même reconnait avoir agi dans ce dossier en marge de la loi.

Pascal Bodjona tantôt témoin tantôt inculpé dans le dossier dit d’escroquerie internationale est écroué à la prison civile de Tsévié depuis le 21 août 2014, suite à un mandat de dépôt du juge du 4èm cabinet alors même qu’une requête des conseils de Pascal Bodjona l’ont dessaisi du dossier. Depuis le 21 aout, les avocats n’ont toujours pas de suite à leur requête.

Cette saisine de la cour de justice de la CEDEAO va de nouveau confirmer les aberrations judiciaires dont le Togo fait montre ces dernières années par devant  de la juridiction sous- régionale.

Bertin Agba et Loic le Floch Prigent désignés comme les principaux cerveaux dans ce  dossier d’escroquerie jouissent d’une liberté hors du Togo pendant Pascal Bodjona « le témoin complice » selon la justice togolaise croupit en prison.

Les annonces d’une possible extradition de Bertin Sow Agba dans l’optique d’un simulacre de procès, comme le Togo sait en faire,  sont restées à l’étape d’annonce. En l’absence des supposés vrais protagonistes dans ce dossier tout aussi ténébreux que la plupart des montages judiciaires de la république, que fait le ministre Bodjona en prison ? S’interrogent les proches de Bodjona.

En l’absence d’une justice de droit au Togo, le justiciable comprend qu’il ne peut que saisir des juridictions sous régionales, régionales ou internationales et la cour de la CEDEAO présente le meilleur profil car elle ne statue que sur les cas avérés de violations des droits de l’homme et à l’avantage d’être saisie sans que les recours en interne n’aient été épuisés.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :