Cinquantenaire de la fête de l’igname à Guérinkouka, Faure Gnassingbé annule sa participation au dernier moment.

6 09 2014
Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé

Annoncé et attendu,  à Guérinkouka pour le jubilé d’or  de la fête des ignames, le chef de l’état togolais, Faure Gnassingbé  a renoncé au dernier moment à rehausser de sa présence une telle célébration d’envergure.  Les frustrations liées à l’inculpation  scandaleuse du député Targone Sambrini de l’opposition serait la raison de ce désistement du « prince gouverneur ».

Faure Gnassingbé selon nos informations aurait eu peur des mouvements de mécontentements à son endroit dans le dossier du député Targone Sambrini originaire de Dankpen, inculpé en juin dernier à la suite d’une procédure irrégulière de levée d’immunité,  le député Targone est pulvérisés d’une multitude de griefs notamment, trouble à l’ordre public, violences volontaires, complicité de violence volontaire, homicide volontaire, complicité d’homicide volontaire, destructions volontaires par incendie, complicité de destructions volontaires par incendie et  vol qualifié.

En liberté provisoire depuis son bref séjour à la gendarmerie nationale, le député de Dankpen est confiné dans ses mouvements et n’a visiblement plus le droit de circuler sur le territoire national. A l’occasion des 50 ans de la fête de l’igname à Guérinkouka,  le juge en charge du dossier aurait interdit au député de se rendre dans la ville qui l’a élu. Lire le reste de cette entrée »