Au centre hospitalier régional de Tabligbo, une petite fille de 11 mois amputée de sa jambe gauche.

17 10 2014
KLOUTSE Nouagnon Afi, la victime

KLOUTSE Nouagnon Afi, la victime

INTRODUCTION

Depuis quelques années, nous ne cessons de dénoncer l’incompétence et l’inconscience professionnelle au sein de l’Administration Togolaise. Parmi les hommes et les femmes recrutés et employés par l’Etat au service du peuple, certains se comportent hors norme et refusent d’assumer la mission qui leur est assignée et d’autres sans doute  incompétents. Ils  pénalisent au quotidien le peuple et le rend victime et malheureux. Pourtant, ils sont payés et rémunérés par le contribuable Togolais. Malheureusement, le service est médiocre et sans qualité.

L’une des pauvres victimes est une petite fille de onze (11) mois amputée de sa jambe gauche à cause de l’incompétence ou l’inconscience professionnelle de l’équipe médicale du Centre Hospitalier Régional( CHR)  de   TABLIGBO.

LES FAITS.

Le 12 Avril 2013, alors qu’elle n’était encore âgée que  de 11 mois, la petite KLOUTSE Nouagnon Afi a été admise au CHR de Tabligbo pour des soins suite à une fièvre dont elle souffrait. Les agents qui ont reçu l’enfant en consultation lui ont administré une injection avant de prescrire d’autres médicaments aux parents.

En quittant l’hôpital, les parents ne pouvant pas croire qu’en faisant confiance à l’équipe médicale de  ce centre de santé, ils ont commis une erreur fatale qui va non seulement affecter à vie leur fille mais aussi eux-mêmes durant toute leur vie sur terre. Lire le reste de cette entrée »