Kara, La ‘’bigoterie’’ de Faure Gnassingbé exigeant du respect à l’endroit de son opposition.

18 01 2015

FGL’étonnante posture de Faure Gnassingbé qui recadre ses inconditionnels habitués à traiter les autres togolais, ceux  qui ne font  pas partie de la minorité opulente et insolente, comme des néants a fait sourire plus d’un. A quelle pièce de théâtre joue-t-il ? Se sont interrogés d’autres. « Faure Gnassingbé a aussi des talents de comédien », s’est étonné un togolais qui a assisté à cette cérémonie de lancement de la cimenterie d’Awandjélo.

A Kara où il a inauguré une cimenterie à Awandjélo cette semaine, Faure Gnassingbé n’aurait pas apprécié le speech du représentant des populations de la Kozah qui a passé à la tronçonneuse l’opposition togolaise et chanté des hymnes à la gloire de son champion Faure qui aurait tellement fait de réalisations pour le cher Togo que le pays ne mérite plus aucune opposition. A croire que Faure a transformé le Togo en paradis ! Passons. Lire le reste de cette entrée »





Scandale dans le monde de la santé au Togo, le bloc opératoire fermé.

18 01 2015

Dans une correspondance  du 13 janvier 2015,  le professeur Michel Assang Dossim, du service de chirurgie orthopédique et traumatologique écrit au directeur général du Centre Hospitalier Universitaire  Sylvanus Olympio et qui a pour objet impossibilité de poursuite des programmes opératoires de chirurgie au bloc central. Ce courrier SOS est plus que révélateur de l’urgence de la situation dans les hôpitaux du pays.  Bonne lecture.

chu sylvac

CHU Sylvanus Olympio Lomé le 13 janvier 2015

Service de chirurgie orthopédique et traumatologique

Professeur Michel Assang DOSSIM

A
Monsieur le Directeur Général du CHU SO

Objet : Impossibilité de poursuite des programmes
opératoires de chirurgie au bloc central

Monsieur le Directeur,

Depuis plus de deux mois, par journée opératoire, il ne nous est plus possible d’opérer plus d’un patient. A l’origine de cette situation, des difficultés qui entravent le bon fonctionnement du bloc central. Au nombre de ces problèmes, nous notons : Lire le reste de cette entrée »