Togo, probable qu’Agbéyomé Kodjo ne soit candidat au scrutin présidentiel de 2015 .

31 01 2015

akEn congrès de 48 heures, l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) se penchera beaucoup plus sur l’étude de la situation de crise profonde que traverse le Togo depuis des décennies. Ce congrès est organisé pour proposer des pistes de résolution à la crise togolaise et non annoncé un candidat pour la présidentielle de 2015 à en croire certaines sources proches du parti de l’ancien premier ministre togolais. « Agbéyomé ne sera pas candidat » renchérissent certaines indiscrétions. quelques jours plus tôt, le président d’OBUTS échangeait avec nous. Morceaux choisis…

« je suis stressé par les évènements, nous repartons à zéro et c’est dommage… », « nous faisons un congrès pour exposer nos réflexions sur la situation… »,  « être candidat ne servirait à rien… » nous a-t-il confié dans un échange informel de quelques minutes avant d’ajouter, « cette grande machine qu’est le CST a été liquidé sur l’autel des calculs politiciens… » qui ne visent en rien l’intérêt général. « Dommage il y a une équipe qui avait foi dans ce combat et à sa réussite. On s’est donné, on y a cru mais sans compter avec l’agenda secret de certains ». « Qu’en tirent ils de cette situation? s’est interrogé monsieur Agbéyomé Kodjo.

Les populations togolaises sont  sans doute dégoûtées par les invectives, les déchirures, les guéguerres que se livrent les responsables de l’opposition ces derniers temps, quoique ce n’est pas une nouveauté au Togo. L’opposition togolaise sait s’offrir en spectacle à l’approche de chaque scrutin présidentiel notamment.

A l’heure où elle devrait s’inspirer des erreurs et des échecs du passé pour proposer une alternative crédible à ce peuple meurtri et désabusé par presque 50  ans de dictature dynastique, l’opposition togolaise n’a jamais été aussi irresponsable au moment où l’alternance peut être réalisée au regard de l’évolution du contexte sous régional et régional. le Togo s’apprête plutôt à manquer à ce grand rendez-vous à moins d’un sursaut patriotique de ceux qui se réclament des forces démocratiques.

Où va t-elle? Que fait-elle? Dans quelle aventure engage t-elle le peuple togolais?

le pouvoir se frotte actuellement les mains, après tout Faure Gnassingbé  a plus peur de son clan, de la pression internationale, d’un peuple togolais certes tétanisé mais qui sous son calme apparent peut devenir très violent que d’une opposition que le numéro un togolais qualifierait selon les informations « de bandes de plaisantins ».

Attachons nos ceintures, 2015 promet beaucoup de rebondissements.

 

 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :