Le CRD-MK interpelle madame Awa nana, médiatrice de la république togolaise.

10 02 2015

nanaMadame Awa nana est appelée expressément a ‘’honoré le rendez-vous de l’histoire avant qu’il ne soit trop tard’’.

Suite aux échecs liés aux réformes politiques avant la tenue des élections présidentielles, le CRD et le Mouvement KéKéli écrivent à madame la médiatrice de la république.

En effet les députés togolais n’ont pu doter le Togo d’un cadre normatif sur les questions du mandat présidentiel, du mode de scrutin et les réformes de certaines institutions intervenant dans le processus électoral, aux mains du régime de Faure Gnassingbé.

Le CRD et le MK  après  avoir rappelé les échecs successifs des parlementaires togolais et sa propre initiative de référendum en vue d’aboutir aux réformes, fait remarquer à la médiatrice de la république les risques que court le Togo en allant à ces élections sans aucun consensus républicain. Lire le reste de cette entrée »





Togo, 10 ans après le décès d’Eyadema, le, « lui c’est lui, moi c’est moi » de Faure, un vrai canular.

5 02 2015

eyademaLe 05 février 2005 a été annoncée au peuple togolais, la ‘’catastrophe nationale’’, le décès de Gnassingbé Eyadema, par le premier ministre d’alors Koffi Sama. Le Togo venait d’être frappé par une ‘’catastrophe nationale’’. On aurait cru un tsunami, pour les adeptes du clan ça l’était, ils ont paniqué et ont pris peur de la fin du régime et des privilèges. Koffi Sama pleurait- il Eyadema ou la fin du règne ? Difficile de le savoir. Une chose est sûre, 10 ans après le départ de celui qui se croyait immortel, la citadelle Rpt, devenue Unir reste en place. Le fils du père qui soutenait être différent de son géniteur et se faisait appeler un homme nouveau avec un esprit nouveau a fait pire que papa, que du bluff de la part de Gnassingbé Faure.

Le ‘’sergent-général’’,  a régné sur le Togo 38 ans durant, en chef de village, il a géré le Togo telle une épicerie sans aucune règle, sans aucun respect pour la dignité et la vie humaine surtout pour ceux qui n’étaient pas du clan ou ne l’approuvaient. Un régime de terreur en somme avec comme règle, ‘’la loi du plus fort est toujours la meilleure’’. Ce n’est qu’après le vent du 05 octobre 1990 et l’avènement du multipartisme que l’étau s’est desserré un tout petit peu, mais le régime d’Eyadema malgré les tempêtes est resté l’un des plus féroces du noir continent. Lire le reste de cette entrée »





Refus du Togo d’exécuter les arrêts de la cour de la CEDEAO, la juridiction doit s’auto saisir.

2 02 2015

fLe Togo se vautre dans son statut de pays sans foi ni loi et défie la cour de justice de la CEDEAO. Pour rappel, la cour de la CEDEAO  traite des questions de violations des droits de l’homme dans l’espace communautaire si elle est saisit. Les dispositions qui régissent le fonctionnement de la cour, font obligation aux états membres d’exécuter dès leur énoncé les décisions. Le Togo contrairement aux autres états de la sous-région refuse d’appliquer les arrêts de la cour notamment dans les dossiers Kpatcha Gnassingbé et des victimes de la barbarie de 2005 qui a porté Faure Gnassingbé au trône. La juridiction sous régionale doit s’auto saisir de ce manque d’égard du Togo.

Dans le dossier Kpatcha Gnassingbé il n’est un secret pour personne que le procès est inéquitable. Que Faure Gnassingbé et sa clique ne soient pas d’accord avec cette réalité est un fait. Mas c’est ce que notifie la cour de la CEDEAO dans son arrêt tout en exigeant la cessation des violations sur les prévenus. Le pouvoir togolais après des mois de silence alors qu’il devait s’exécuter choisit plutôt de procéder aux dédommagements des victimes de tortures dans le même dossier et de laisser à dessein le volet cessation des violations, obligeant de facto les requérants à saisir de nouveau la cour pour une clarification de son arrêt. Lire le reste de cette entrée »





Togo, la cour constitutionnelle, bénéficie d’un appui financier du PNUD pour avaliser de faux résultats à la prochaine présidentielle?

2 02 2015

pnud23 millions soit 47.000 dollars, c’est le montant que le Programme des Nations-Unies pour le Développement va débloquer  à la cour constitutionnelle du Togo pour financer des activités liées au scrutin présidentiel de 2015.

Si le PNUD est dans son rôle diplomatique de renforcer et d’accompagner certaines institutions, il est important de rappeler que la cour constitutionnelle n’est pas l’exemple d’une institution responsable et indépendante. La cour constitutionnelle du Togo reste un instrument au service du clan cinquantenaire au pouvoir autant sous Gnassingbé premier que 2.

Même si le PNUD pense bien faire en finançant une série d’activités dont des ateliers sur le rôle et les missions d’une telle juridiction, il n’est pas exagéré d’affirmer que même un millier d’atelier ne ferait de la cour constitutionnelle du Togo, un organe au service du peuple togolais et au service du droit. Lire le reste de cette entrée »





Le compte rendu complet de l’audition du ministre togolais des affaires étrangères du Togo devant la commission des affaires étrangères du parlement français le 21 janvier 2015.

1 02 2015

rbRéunion avec M. Robert Dussey, ministre des affaires étrangères et de la coopération de la République togolaise.

La séance est ouverte à neuf heures cinquante.

Mme la présidente Élisabeth Guigou. Nous sommes très heureux et très honorés d’accueillir M. Robert Dussey, ministre des affaires étrangères et de la coopération de la République togolaise. Je vous remercie vivement, monsieur le ministre, d’avoir répondu à notre invitation pour cette audition qui n’est pas ouverte à la presse. Si notre Commission est très attentive à la situation sur le continent africain, nous avons eu, jusqu’ici, assez peu d’occasions d’évoquer celle du Togo, un pays avec lequel nous entretenons pourtant des relations de partenariat suivi. Nous sommes d’autant plus heureux que vous ayez pu prendre le temps de venir nous parler au cours de votre visite à Paris, et d’autant plus intéressés par ce que vous pourrez nous dire de la politique intérieure de votre pays, mais aussi de la politique régionale. Lire le reste de cette entrée »





Les bobards de Robert Dussey devant la commission des affaires étrangères du parlement français.

1 02 2015

rbToutes les grandes questions ont été abordées à cette audition du ministre togolais des affaires étrangères, le terrorisme, la sécurité maritime, l’économie, l’épineuse question des réformes liées au prochain scrutin présidentiel etc. Ce que le ministre de Faure Gnassingbé appelle, selon certaines indiscrétions,  avoir réussi avec brio son oral, dans un satisfecit béat n’est qu’un déni des réalités et un oral truffé de mensonges où un Togo qui n’existe que dans l’univers des dirigeants cinquantenaire a une fois de plus été peint.

Plus besoin de s’attarder sur des théories chères à Faure Gnassingbé pour endormir les âmes sensibles, notamment une certaine communauté internationale et ceux qui ne maîtrisent pas grand-chose de la situation socio politique du pays. Les théories autour de la paix, de la réconciliation, de la cohésion nationale, du développement, de la démocratie, du respect des droits humains sont devenues des incantations pour le pouvoir togolais qui ne respecte rien ni personne. Lire le reste de cette entrée »





Togo, meurtre à Bè Kpota le récit d’Ezian Mitterrand, l’oncle de la victime.

1 02 2015

IMG-20150130-00225Djogbéssi Akossiwa a disparu depuis le jeudi entre 10 heures et midi. Le vendredi vers 13h, soit le lendemain sur la cour  de nos voisins ont été certains de ses effets, notamment, une paire de chaussure et son portable. Nous avons été appelés parce que les gens connaissent son portable. On a été appelé pour vérifier si c’est effectivement le portable de ma nièce.  Ce que nous avons confirmé et c’est à partir de ce moment qu’on a commencé à interroger les personnes proches et surtout celles qui l’ont vu les dernières heures avant sa disparition.

Ces personnes ont confirmé l’avoir vu le jeudi aux environs de 10h-12h.  C’est à partir de ce moment que nous avons appelé les forces de l’ordre qui sont venues  et c’est le début de l’enquête.

Une première fouille a été effectuée le vendredi dans la maison du ibo par le CB. Même les puisards ont été fouillés. Notre maison a été également fouillée. Nous n’avons retrouvé que la paire de chaussure et le portable. Et c’est le dimanche après une seconde fouille que le corps de Djogbéssi Akossiwa a été retrouvé. Lire le reste de cette entrée »