Togo, la plateforme contre la vie chère dénonce le statu quo des revendications sociales.

27 03 2015

sogAu cours d’une conférence de presse la plateforme contre la vie chère dresse de nouveau l’état de misère  dans lequel végètent les consommateurs togolais. La plateforme parle de dangereuse misère quasi générale avec des conséquences néfastes sur le quotidien des citoyens.

La plateforme qui regroupe des  organisations de la société civile rappelle les facteurs aggravant de la misère notamment,  la faiblesse du pouvoir d’achat des populations, l’augmentation sans modération des prix des produits pétroliers le 16 janvier 2014, le coût élevé des communications téléphoniques bien que mauvaises, le coût élevé de l’électricité et la gestion catastrophique et opaques des fonds prélevés pour l’éclairage public dans toutes les villes du pays.

‘’Nos actions à l’endroit des autorités et nos doléances depuis octobre 2014, n’ont abouti  qu’à de baisses insignifiantes des prix des produits pétroliers les 15 décembre 2014 et 13 janvier 2015 malgré la chute considérable du prix du baril à l’international. Ces réductions fantaisistes n’ont aucune répercussion réelle sur le vécu des consommateurs qui font face à l’augmentation sans cesse croissante des prix des produits de première nécessité et du maintien des frais de transport en l’état’’.  Rappelle la plateforme.

Par ailleurs, la plateforme s’étonne de l’absence de  prise de conscience du gouvernement face aux revendications légitimes des travailleurs de la fonction publique malgré la période sensible et pré- électorale que traverse le pays.

« Heureux ceux qui s’abstinent des revendications légitimes et malheur à ceux qui exigent leurs droits ». Serait la devise du gouvernement selon la plateforme dont la cherté des produits de premières nécessités répondrait à des raisons électoralistes.

Sur la pénurie du ciment, la plateforme rappelle que ‘’notre pays fait partie des Etats où la capacité de production du ciment est fortement en dessus de la moyenne de celle de la sous-région, capable de satisfaire la demande locale. Or nous disposons de plusieurs entreprises de production de ciment au sein desquelles les travailleurs sont malheureusement chosifiés et méprisés’’.

La plateforme fustige le silence des autorités togolaises. En effet,  elle ne comprend pas  l’insouciance, l’indifférence, l’insensibilité et pire encore le manque de considération du gouvernement vis à vis des  populations togolaises qui ne demandent que l’amélioration de leur condition de vie et de travail. Alors qu’à côté, la petite ‘’minorité’’ continue par piller le pays.

Afin de mettre fin à l’exaspération des couches socio professionnelles et de toute la population, la plateforme compte lancer des manifestations pour soutenir la STT dans ses actions revendicatives, les élèves qui réclament le droit à l’éducation conformément à la déclaration universelle des droits de l’homme, exiger la baisse considérable des produits de première nécessité, des produits pétroliers, protester contre la pénurie du ciment.

La Plateforme informe l’opinion nationale et Internationale qu’elle se retrouve dans les actions de la « Synergie des Travailleurs du Togo » et demande à tous ceux qui sont épris de libertés,  de justices sociales de soutenir les responsables de cette centrale syndicale face aux menaces et pressions qui sont exercées sur la coordination.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :