Togo, présidentielle 2015, un report mal digéré mais qui n’enlève rien au plan de holdup de Faure Gnassingbé.

28 03 2015

fdLa visite éclair du président ghanéen, John Mahama, président en exercice de la CEDEAO et sa proposition d’un report de 10 jours des élections au Togo  est restée en travers de la gorge du pouvoir togolais, qui ne veut faire aucun effort en matière d’organisation d’élections tranparentes. C’est donc malgré lui que Faure Gnassingbé  concède un report de 10 jours sans renoncer pour autant  à frauder  pour s’éterniser au trône comme son défunt père après une décennie de gestion calamiteuse.

De sources proches de la présidence togolaise, l’annonce du président ghanéen a surpris le pouvoir togolais. Dans les échanges, le ghanéen a proposé un report de deux semaines. Lire le reste de cette entrée »