Présidentielle 2015 au Togo, John Mahama le chef de l’état ghanéen ‘’en promenade’’.

21 04 2015

mahLe président ghanéen, président en exercice de la CEDEAO, John Mahama Dramani a effectué une seconde visite éclair au Togo dans le cadre du prochain scrutin présidentiel. Si pour la première visite le report de dix jours a réussi à camoufler que la CEDEAO reste de marbre face à la dictature qui ronge le Togo depuis près de 50 ans, cette seconde visite se révèle plus une promenade où Mahama qui ne fera pas plus que ces prédécesseurs à la tête de la CEDEAO, vient jouer au président de la communauté sous régionale venu constater que tout va ‘’très bien’’ notamment le processus électoral et appeler à la recherche du fameux consensus que les candidats ont trouvé miraculeusement  autour du fichier électoral.

Voilà en résumé ce que Gerry Taama, candidat au scrutin du 25 avril a posté sur son mur facebook au sortir de l’entretien avec le président John Mahama Dramani « Mon opinion personnelle est que cette visite-ci tend à juste confirmer qu’il n’y a pas de différends majeurs. Il avait presque réponse à toutes les inquiétudes soulevées par certains candidats. Pour le problème des dispositions sur le bulletin de vote, il a préconisé la sensibilisation, sur le vote anticipé des militaires et anciens combattants il a insisté sur la transparence, sur le fameux système SUCCES, il a insisté sur la présence des représentants des candidats dans les bureaux de vote, dans les CELI et à la CENI. Pour conclure, rien de nouveau sous les cocotiers. La campagne continue ».

Rien à se mettre sous la dent, tout va bien sous le ciel togolais, en  avant la mascarade et rendez-vous pour les résultats fabriqués maisons, surtout que le président ghanéen demande aux candidats en lice de s’abstenir de publier les résultats et de se contenter de ce que l’équipe de Taffa Tabiou, le président de la Céni va proclamer. Et surtout, en cas de contestations de le faire conformément à la loi, sans doute de façon très docile… Lire le reste de cette entrée »





Togo, présidentielle d’avril 2015, Faure Gnassingbé se laisse trahir.

21 04 2015

fegBientôt la fin de la campagne dans le cadre du cirque électoral du 25 avril 2015. Les 05 candidats qui ont choisi de se prêter pour une énième fois au jeu de la mascarade électorale ont rencontré les populations togolaises pour les charmer et les rassurer qu’ils sont le meilleur choix dans un scrutin vicié, pipé et verrouillé. C’est au cours de cette opération charme que les candidats se sont fait dévoiler, certains se sont laisser piégés notamment Faure Gnassingbé celui-là même qui n’a jamais gagné aucune élection au Togo. Lors de sa première sortie de campagne à Notsè le numéro un Togolais a laissé entendre : « Je n’accepterai pas et le gouvernement n’acceptera pas cette espèce de récréation malsaine d’après élection. Nous n’accepterons plus cela parce que nous avons beaucoup à faire ».

Revenant sur l’après présidentielle de 2010, une autre mascarade, faisant allusion aux marche de protestation et de contestation de son pouvoir, le fils d’Eyadema s’est lâché. Lire le reste de cette entrée »