Présidentielle 2015 au Togo, John Mahama le chef de l’état ghanéen ‘’en promenade’’.

21 04 2015

mahLe président ghanéen, président en exercice de la CEDEAO, John Mahama Dramani a effectué une seconde visite éclair au Togo dans le cadre du prochain scrutin présidentiel. Si pour la première visite le report de dix jours a réussi à camoufler que la CEDEAO reste de marbre face à la dictature qui ronge le Togo depuis près de 50 ans, cette seconde visite se révèle plus une promenade où Mahama qui ne fera pas plus que ces prédécesseurs à la tête de la CEDEAO, vient jouer au président de la communauté sous régionale venu constater que tout va ‘’très bien’’ notamment le processus électoral et appeler à la recherche du fameux consensus que les candidats ont trouvé miraculeusement  autour du fichier électoral.

Voilà en résumé ce que Gerry Taama, candidat au scrutin du 25 avril a posté sur son mur facebook au sortir de l’entretien avec le président John Mahama Dramani « Mon opinion personnelle est que cette visite-ci tend à juste confirmer qu’il n’y a pas de différends majeurs. Il avait presque réponse à toutes les inquiétudes soulevées par certains candidats. Pour le problème des dispositions sur le bulletin de vote, il a préconisé la sensibilisation, sur le vote anticipé des militaires et anciens combattants il a insisté sur la transparence, sur le fameux système SUCCES, il a insisté sur la présence des représentants des candidats dans les bureaux de vote, dans les CELI et à la CENI. Pour conclure, rien de nouveau sous les cocotiers. La campagne continue ».

Rien à se mettre sous la dent, tout va bien sous le ciel togolais, en  avant la mascarade et rendez-vous pour les résultats fabriqués maisons, surtout que le président ghanéen demande aux candidats en lice de s’abstenir de publier les résultats et de se contenter de ce que l’équipe de Taffa Tabiou, le président de la Céni va proclamer. Et surtout, en cas de contestations de le faire conformément à la loi, sans doute de façon très docile…

La CEDEAO peu importe qu’elle catapulte un président démocratiquement élu, le Togo reste un pays à lasser aux des oppresseurs et de ceux ont vidé les élections de leur sens. Comment le monde enter peut décider de soutenir un régime hors-série contre tout un peuple qui ne demande que l’alternance ? Même si les raisons sont à chercher en premier lieu au niveau du peuple et de ceux qui ont bombé le torse de lutter en son nom force est de constater que cette communauté internationale est d’un cynisme dégoutant. La CEDEAO finalement est au service des chefs d’états  fussent-ils anti démocrates que des peuples dont leur crime est de réclament un mieux-être.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :