Togo, le T des Médias édition 4 a tenu ses promesses.

15 06 2015

davidLancé en 2012 par David Baini Djagbavi  dans le cadre du 03 mai de chaque année  la célébration internationale de la journée de la liberté de presse, cette initiative qui fait défilé les professionnels de la communication tels des mannequins le temps d’un soir loin des caméras, micros et stylos.  Le t des médias poursuit son petit bonhomme de chemin. La 4èm édition est un succès. Placé sous le signe d’un environnement sain son promoteur David Djagbavi a bien voulu nous en dire plus sur le T des Médias 2015. Bonne lecture.

 

 Fabbi Kouassi : Le T des médias 4èm, a célébré l’environnement autour du thème ‘’ les médias pour un environnement sain’’, quel était l’objectif  visé?

David Baini Djagbavi : Le thème que nous avons retenu cette année pour la quatrième édition du T des Médias est la preuve de l’engagement des journalistes et hommes de medias à aller vers le combat pour un environnement sain et équitable pour tous. Les medias constituent un canal important de diffusion du contenu du message lié au thème de cette année, raison pour laquelle nous avons estimé mettre en avant la lutte des Journalistes à faire du combat pour un environnement sain, leur leitmotiv au quotidien. Par ce thème les hommes de medias se sont engagés pour faire de notre environnement, un cadre sain de vie hors de tout danger de pollution. Et notre message est passé grâce à l’appel que nous avons lancé pour mobiliser les investissements de chacun et de tous dans ce sens.

FK : Quel bilan  peut-on dresser du T des médias de cette année ?

DBD : Un bilan positif, la presse togolaise dans son ensemble s’est accordée pour dire que l’édition du T des medias de cette année a battu tous les records de mobilisation des medias autour de l’événement. Nous avons réuni au cours de la soirée, près de 300 journalistes togolais et étrangers et plus de 600 spectateurs hors medias composés essentiellement de nos partenaires, du public et des invités. Au total, près de 900 personnes pour une salle qui devrait contenir 800 places. Cette édition a été la plus belle de toutes de par la diversité du programme proposé au public qui était là. C’est la première fois que des journalistes, au-delà du défilé de mode, ont pris le micro pour chanter et interpréter des chansons des artistes, danser sur le podium et ricanée sur des histoires drôles etc.

FK : Quels ont été les temps forts de cette soirée ?

DBD : Le premier temps fort de la soirée a été inévitablement le défilé de mode des journalistes et animateurs. Une première sortie qui a permis aux hommes de medias de se défouler, de se lâcher et de présenter des modèles créés par les stylistes. Une belle collection faite dans du tissu Woodin et exhibée par les journalistes. Autres temps forts, c’est la mutation des journalistes en artistes musiciens, danseurs et interprètes suivi d’une scène professionnellement jouée par eux pour ressortir la quintessence du thème de cette année. Au final on a offert une très belle soirée aux Journalistes et à tout le public qui a fait nombreux le déplacement de l’hôtel Eda Oba samedi dernier.

FK : Des regrets, des difficultés ?

DBD : Des regrets non, mais des difficultés oui et des plus nombreuses. Cette année a été très aride et avare en mobilisation des sponsors du fait de la réticence des sociétés à nous accompagner sur ce projet. Tous les sponsors vers qui on est allé pour solliciter un soutien financier ou matériel nous ont servi le même discours, celui relatif à l’élection présidentielle que notre pays a organisée en avril. Ce qui a pesé sur notre plan d’organisation et a entrainé des restrictions sur le programme de cette année. Heureusement que nos fidèles partenaires nous ont fait confiance en renouvelant leur sponsoring sur cet événement. Grace à Moov Togo, Woodin, midnight sun, afro technology, hardi tech et les autres partenaires, nous avons pu réussir l’organisation de cette belle soirée qui compte aujourd’hui comme l’évènement le plus médiatisé au Togo.

 

FK : Qui peut défiler pour le T des médias ?

DBD : Les mannequins du T des medias sont essentiellement composés de journalistes, d’animateurs, de techniciens, de chroniqueurs ou du personnel d’un media audiovisuel donc des radios, télévisions ou exerçant au sein d’un organe de presse comme Journalistes, chroniqueurs à qui on ajoute les anciens journalistes et animateurs à la retraite. Seule cette couche professionnelle est autorisée à défiler sur le T des médias. L’événement étant exclusivement réservée à la presse togolaise, seuls les hommes de medias sont les premières stars. Au-delà vous ne verrez aucun autre corps de métier sur le T des medias.

 

FK : les critères liés à la forme et à la taille n’interviennent pas ?

DBD : Aucun critère lié à la forme, à la taille, à la beauté ou tout autre critère n’est pris en considération pour défiler sur le T des medias. Le seul critère c’est celui relatif à la profession de journalistes que le défilant exerce au sein d’un media. Et chaque année, nous imprimons une rotation dans le choix des mannequins pour permettre à tous les journalistes de défiler. Lorsque vous défilez sur une Edition, vous ne pourrez plus défiler sur la prochaine. Cette stratégie nous permet de mettre tous les journalistes sur la soirée.

 

FK : Retour aux prémices, comment est née cette initiative ?

DBD : L’événement est né suite au constat fait du manque de cadre récréatif à proposer aux journalistes dans le cadre de la célébration chaque 3 mai, de la journée internationale de la liberté de la presse au Togo. Au-delà des programmes officiels des organisations de presse, de la HAAC et du ministère de la communication pour célébrer cette date, le T des medias vient en complément à ce programme pour offrir ce cadre spécial aux hommes de medias pour s’exprimer autrement et profiter de la soirée hors de nos matériels de travail et en dehors de notre igloo Professionnel. Raison pour laquelle DBD Com and Partners a initier le T des medias pour offrir un podium de défilé aux hommes de medias pour faire d’eux, des stars d’une soirée avec leur public. Et nous avons eu raison d’avoir osé depuis 4 ans.

FK : un véritable parcours de combattant ces 4 ans aux côtés des journalistes mannequins d’un soir et des partenaires?

 

DBD : Les journalistes et les medias sont nos premiers partenaires sur le T des médias, donc nous avons eu depuis quatre années, une belle collaboration entre nous et les confrères  au vu de nos rapports professionnels courtois et ouverts. On a imposé une disponibilité de nos ressources basées sur l’ouverture et l’acceptation des critiques et suggestions pour avancer dans l’amélioration de nos prestations lors de la soirée. Et ça se passe bien depuis tout ce temps.

Avec les partenaires, on avance sur des principes de confiance et de motivations pour instaurer une grande place en vue de leur visibilité sur l’événement. Nous leur proposons un plan de communication grand chelem qui prend en considération tous les paramètres pour leur visibilité. Et quand on offre plus de 100 organes de presse, 7 télévisions, 10 radios de la place et plus de 25 presses en ligne, il y a de quoi être sur le T des medias.

 

FK : Rebelote l’année prochaine, que peut-on espérer au menu en avant-goût ?

DBD : 2016 sera l’année de toutes les surprises pour le T des  medias parce que les 5 ans seront l’édition de confirmation et de hauteur. La soirée de la cinquième Edition sera retransmise en direct sur 4 télévisions togolaises pour permettre aux téléspectateurs de vivre le T des medias depuis chez eux sur leurs petits écrans. Nous proposerons également une collection des modèles dans des tissus Woodin avec un clin d’œil sur la qualité de ces tissus, nous offrirons les journalistes mannequins sur un plateau d’or au public de la soirée avec la présence sur le T des journalistes de l’intérieur du Togo, des journalistes étrangers et des confrères et consœurs qui ont marqué leur passage dans le monde médiatique. Nous aurons aussi au programme de la cinquième édition des spectacles à couper le souffle et le tout dans une ambiance de folie et de surprises époustouflantes.

Nous profitons de votre canal pour dire merci aux sponsors qui nous accompagnent sur notre événement avec un clin d’œil particulier aux Journalistes et à tous les medias. En 2016, le T des medias sera transformé en un podium de folie et de fête des journalistes.

 

 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :