Togo, quand la CEDEAO roule pour la dictature cinquantenaire et héréditaire.

12 11 2018

Un an déjà que ce qu’il est convenu d’appeler la CEDEAO sur demande à la rescousse du monarque togolais fait office d’arbitre dans la crise togolaise.

Un an de surplace, de tergiversations, de dribles et de complicité avec la dictature au Togo.

La CEDEAO s’est contentée d’un service minimum  avec une feuille de route à minima pour permettre à leur chouchou Faure Gnassingbé de jouer le chrono, gagner du temps et organiser des élections à pas de charges et les emporter à coups de truquages aussi éhontés que scandaleux.

Cette communauté des Etats, n’est qu’une association de Chefs d’Etats qui se complaisent et se soutiennent dans le mal  hormis une poignée d’hommes d’Etats réduite en minorité par la bande des  »atteints du syndrome du pouvoir éternel » qui finalement ont préféré être les ardents défenseurs de Gnassingbé 2 du Togo.

 

La CEDEAO est à récuser purement et simplement dans la crise togolaise pour au moins trois raisons. Lire le reste de cette entrée »





Togo, la Désinvolture d’État.

12 11 2018

Le Togo est fragile. D’aventure en aventure, la démonstration de cette vulnérabilité est faite par le gouvernement togolais lui-même au moyen d’un cynisme politique ahurissant, méchant, indigne, odieux et abject.

La légèreté des décisions gouvernementales comme l’illustre la supposée « Convocation du corps électoral pour le 20 décembre 2018 » est d’une désinvolture sans nom, au lendemain même du début de l’acceptation effective de la parité C14-Pouvoir à la CENI, la fameuse Commission Nationale Électorale Indépendante, dont les membres n’ont même pas encore pris fonction. Lire le reste de cette entrée »





Togo, Thomas Koumou » Si Faure décide d’emprisonner les pilleurs de fonds publics, il n’y aura plus militant à la prochaine réunion de UNIR ».

9 11 2018

Par Gabinho

C’est le point de vue de l’économiste et président de l’Association Veille Economique, Thomas Dodji Koumou. Ce dernier intervenant cette semaine chez nos confrères de Victoire Fm dans une émission en éwé, croit savoir que « les détournements de fonds publics sont consubstantiels à la conservation du pouvoir au Togo ». Lire le reste de cette entrée »





ADIEU de Pierre Lejeune.

23 10 2017

Lisez ceci en mémoire du jeune de 11ans tombé par balle le 18 octobre 2017 en revenant de l’école. Que son âme repose en paix.

POÈME : ADIEU

_Auteur : Pierre Lejeune_
_____________

Je vous salue, Monsieur le Président :
Vous êtes habitué à voir le sang,
Mais accordez-moi une seconde,
Car bientôt, je m’en irai de ce monde.

Je viens de recevoir une balle réelle
En plein cœur au milieu d’une ruelle,
Devant le noir sourire moqueur
De nos chers militaires admirateurs.

Monsieur le Président,voici mon sang :
Je l’offre comme un enfant innocent
Sur l’autel de votre généreux silence,
Prenez-le dans la fleur de ma jeunesse.

Quand j’étais sous le soleil, triste et laid,
Vous étiez pris dans votre beau palais.
Quand je trainais dans les poussières
Vous vous envoliez dans les airs.

Monsieur le Président, je vous ai aimé,
Mais quand ils finiront de tout tuer
Dites-leur que je serai dans mon tombeau
Et qu’ils pourront tirer sur mes os.

_18 octobre 2017

Lire le reste de cette entrée »





*DECLARATION DE BENJAMIN AMOUZOUVI APRES SA LIBERATION*

23 10 2017

Je m’incline devant la mémoire de tous ceux qui sont tombés sous le coup des balles assassines…
Après avoir recouvert la liberté, je voudrais dire merci à tous ceux et celles qui de près ou de loin ont contribué à ma libération.
En effet, j’ai vécu comme beaucoup de compatriotes un Mercredi(18 Octobre) particulièrement difficile. J’ai été interpellé au siège de mon parti(ADDI), alors que j’étais en concertation avec mes collègues du parti pour décider de la conduite à tenir, vu que des hommes cagoulés armés semaient déjà de la terreur dans le quartier. Quelques minutes plus tard, mon arrestation interviendra, conduit à un lieu inconnu…j’ai frôlé la mort…
D’autres jeunes restent toujours malheureusement dans leurs mains et souffrent de la pire des maltraitances..agissons !
Lire le reste de cette entrée »





23 10 2017

Aucune juridiction dans le Togo du dictateur pour interpeller et juger les milices… Une aberration légalisée sous Faure que les adeptes qui se font appelés journalistes, chroniqueurs et autres marchands d’illusion applaudissent, soutiennent et justifient Une justice à deux balles avec des juges qui ne valent pas un clou font leur show pour dit on juger de paisibles citoyens.
Quand la nature se charge de vous et vos progénitures vous êtes les premiers à crier God.
C’est God qui vous donne le droit de tuer impunément vos semblables, de tabasser à mort des êtres humains et de les juger selon les désirs du prince ?
La vraie justice vous attend, attachez bien vos ceintures.





Le peuple togolais face à son destin.

23 10 2017

Faure doit quitter le trône usurpé ensanglanté au plus tôt. Histoire de limiter les dégâts. Ce pari à tenir ne dépend que du peuple traité comme une bête de somme par les forces dites de l’ordre et des milices au service de Gnassingbé 2. Aucun homme se faisant appelé chef d’État ne peut faire tuer pour un oui ou un non un peuple qu’il dit gouverner et jouer les prolongations dans le fauteuil. Les assassinats répétés des enfants sont intolérables à tout point de vue.
Aucun groupe de  » médiateurs ne peut se mettre au dessus de la constitution. Le droit de manifester est consacré par la loi fondamental du Togo. Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’ONU ne dira pas le contraire.
50 ans au pouvoir pour un clan, une minorité, une famille est antinomique à la démocratie. Le bon sens voudrait qu’on mette un terme à cette royauté dans un pays censé fonctionner selon les valeurs d’une République. C’est le fond de la question messieurs les chefs d’États qui vous bousculez pour dit-on régler la crise togolaise. Fabriquer des concessions fantaisistes à la coalition de l’opposition ne va pas le faire. Faites comprendre à votre homologue que lui et sa famille ont trop duré à la tête de ce pays qui appartient à près de 7 millions d’âmes. Un règne de 50 ans où le pillage systématique de tout ne profite qu’à une poignée de personnes est inacceptable.
Lire le reste de cette entrée »