Togo, adieu les réformes, les institutions à fraudes mises en place et aux bottes de Faure Gnassingbé.

22 09 2014

faure fabreLe Togo s’achemine vers une énième mascarade électorale. La présidentielle de 2015 s’approche et les manœuvres du pouvoir pour assurer une présidence à vie au fils d’Eyadema sont mises en branle. Après l’opération charme de Faure Gnassingbé assortie de quelques liasses dans les différentes garnisons du pays pour s’assurer de la fidélité de la réelle détentrice du pouvoir au Togo, l’armée, c’est autour des frauduleuses cour constitutionnelle et commission électorale d’être mises en place avec l’accompagnement d’une opposition de plus en plus fragile, pour l’assaut final.

Faure Gnassingbé semble tout bétonner pour s’offrir un autre scandaleux mandat après une décennie de gestion calamiteuse. Rassuré d’avoir une opposition qui ne représente une réelle menace pour son trône, le numéro un  togolais se met dans une posture de narguer tout le monde, ignorant que des surprises et des évènements inattendus peuvent toujours surgir dans ces genres de processus.

La communauté internationale qui semblait donner des injonctions au régime cinquantenaire pour mener les réformes s’est ravisée face à l’entêtement de Faure Gnassingbé et amis qui n’ont d’autre priorité que le pouvoir à vie et à tout prix. Lire le reste de cette entrée »