Aimée Abra Tenu : « Notre rêve, dans 5 ans c’est de voir zéro sachet plastique trainer dans les rues »…

5 07 2015
photo Andréa Magnim

photo Andréa Magnim

Aimée Tenu

Aimée Tenu

Fabbi kouassi : Comment est née l’idée de recycler les sachets de pure water ?

Aimée Abra Tenu : Nous avons été inspirés par la coopérative Gafreh du Burkina Faso. Ce sont des femmes qui tissent des sachets fins en mélangeant avec du fil de coton pour fabriquer des pagnes et par suite créer des objets de la vie courante. C’est fabuleux ce qu’elles font ! J’ai découvert cette initiative pendant un voyage au Burkina et à mon retour au Togo j’ai eu envie de contribuer à ma façon au recyclage mais je savais que ça allait être difficile de mobiliser des femmes pour faire ça car ici au Togo et surtout dans le sud nous ne sommes pas des tisserands. Alors j’ai décidé d’utiliser des sachets de Pure Water que j’ai cousu ensemble avec la machine à coudre de ma mère. J’ai par la suite demandé à un tapissier du quartier de m’aider et il a cousu un sac à dos. Zam-Ké était né !  Lire le reste de cette entrée »