Suspectes affectations de certains officiers à la gendarmerie nationale togolaise.

21 03 2014

Ils sont pour l’instant huit officiers dont, un commandant,  trois capitaines, deux lieutenants et deux sous lieutenants,  affectés à la gendarmerie nationale togolaise. Les nouvelles affectations dont nous venons d’avoir écho au niveau de  la gendarmerie sont à n’en point douter suspectes et laissent perplexe. Le pouvoir de Faure Gnassingbé est  visiblement décidé à faire les choses de travers. Au moment où les autorités togolaises sont  éclaboussées par les fraudes et les magouilles qui entachent le concours d’entrée à la police nationale et que malgré les explications laborieuses des ministres Yark et Kolani, l’opinion  reste convaincue que cette  compétition  est tout sauf équitable pour tous les candidats, nous voilà en face d’une autre manigance.

En effet, il n’est pas interdit que le tout puissant nouveau Chef d’Etat Major, Abalo Félix Kadanga, fasse ce qu’il veut en plaçant ses hommes où il veut surtout qu’il  jouit d’une impunité no limit malgré qu’il reste un personnage controversé à juste titre aux yeux de l’opinion pour s’être illustré de la plus vilaine des manières dans bon nombres de dossiers, notamment l’attaque du domicile de son beau frère, le député Kpatcha Gnassingbé ou encore l’incendie du Goethe Institute et pour d’autres dossiers altérés pour lequel il est cité dans des rapports officieux comme officiels. Lire le reste de cette entrée »