Pour Gilbert Bawara, en matière de réformes, ce qui se passe au Togo peut se passer en France.

27 07 2014
G.Bawara

G.Bawara

Le très zélé ministre de l’administration territoriale a été reçu sur les plateaux de tv5 et la situation socio politique du pays de Faure Gnassingbé été revue en quelques minutes, notamment sur l’épineuse question des réformes. Le ministre Gilbert Bawara pour qui les togolais qui s’opposent à son régime sont des badauds a confirmé que le Togo n’est pas prêt de sortir de son atypisme. Oser dire que ce qui se passe au Togo en matière de réformes peut se passer dans tout autre pays y compris la France de monsieur François Hollande relève d’une nonchalance et d’un lapsus révélateur.

« L’impossibilité de parvenir à un consensus ou à un compromis peut arriver au Togo, partout et en en France ». A dardé entre autre, le ministre Bawara.  A moins de se tromper,  la France n’a pas connu un APG, elle n’a pas fait récemment un dialogue au cours duquel les représentants du parti au pouvoir ont gardé un silence assourdissant sur les questions essentielles notamment celle des réformes. La France en plus a limité depuis belle lurette le mandat présidentiel, elle a aussi depuis longtemps entériné le mode de scrutin à deux tours, la cour constitutionnelle n’a pas besoin d’être recomposée en France avant qu’elle ne proclame les résultats définitifs conformément à la volonté du peuple français qui s’exprime dans les urnes de façon démocratique depuis des lustres. Alors monsieur le ministre aurait-il perdu ces réalités pour oser une telle comparaison ? Lire le reste de cette entrée »