Togo, les commissions électorales se renouvellent et se ressemblent.

17 09 2014

ceni photoAprès des semaines de dénonciations, de critiques, les députés togolais ont enfin procédé au renouvellement des membres de la commission électorale nationale indépendante (Céni). Elle est  chargée de la supervision des élections au Togo. Ce renouvellement se fait en prélude à l’élection présidentielle de mars 2015 qui consacre la fin des 10 ans de pouvoir de Faure Gnassingbé qui succéda à son feu père Gnassingbé Eyadema décédé en 2005. La Céni s’est renouvelée avec quelques nouveaux membres  et toujours la part du lion au régime cinquantenaire et dynastique.

Après concertations entre députés du pouvoir et de l’opposition et au bout de deux séances plénières la Céni est enfin renouvelée, elle reste  déséquilibrée en faveur au parti au pouvoir.

L’Ufc a finalement eu son membre sur le quota réservé à l’opposition. C’est sur ce point précis que les discussions ont été houleuses ces dernières semaines. Pour l’opposition, notamment les blocs CST, arc en ciel, l’UFC  étant au pouvoir,  ne peut prétendre faire partie de l’opposition. Le parti de gilchrist soutien bec et ongle qu’il est un parti de l’opposition. Des togolités bien connues par ici.

Côté parti extraparlementaire l’opposition a pu positionner deux de ses membres un de la cdpa et un autre du psr. Lire le reste de cette entrée »