Quatre décès en une semaine à la prison civile de Lomé.

22 04 2014

IMAG0034La situation en milieu carcéral reste une préoccupation majeure. Malgré les dénonciations presque au quotidien de la presse, des organisations de défense des droits humains au plan national et international, la situation perdure et les détenus continuent de côtoyer la mort.

IMAG0022
Du 06 au 13 avril 2014, quatre (4) décès sont intervenus à la prison civile de Lomé. Infection pulmonaire, crise de paludisme, sont les causes les plus courantes de ces décès. En dehors de ces causes, il faut noter, la surpopulation carcérale, l’absence de prise en charge des malades, la lenteur observée dans le processus d’évacuation des malades vers le CHU Sylvanus Olympio. Sur les 4 décès, l’un est intervenu dans l’un des bâtiments de la prison de Lomé, un moins de 5 heures de temps après dans les mêmes conditions, les deux autres au CHU, au Cabanon, lieu où les détenus sont soignés dont les photos laissent perplexe.

IMAG0032

Autre drame intervenu dans la même prison. Une jeune fille de 22 ans, Sowou Adjo rose a été déférée le 21 mars dernier pour avoir détourné 60.000 FCFA dans un débit de boisson sis au quartier Ablogamé. Le bar appartient à ses parents adoptifs, Rose est orpheline de père et de mère. Lire le reste de cette entrée »