Propos de Carlos Ketohou, président JDHO

26 03 2009

Les violences extrêmes qui ont suivi la mort du président Eyadema ont provoqué des centaines de morts et de blessés et ont contraint à l’exil des dizaines de milliers de personnes qui ont trouvé refuge au Bénin et au Ghana voisins. Ces violences ont notamment eu lieu lors de l’élection présidentielle d’avril 2005.

(carlos ketohou,pdt JDHO)

(carlos ketohou,pdt JDHO)

Lire le reste de cette entrée »

Publicités