Du Togo au Sénégal, ces prisonniers politiques en détention arbitraire.

4 06 2015

sazofwadeLe groupe de travail sur la détention arbitraire basé à Genève, après le Togo dans le dossier Kpatcha Gnassingbé, vient de relever qu’au Sénégal, Karim Wade  est détenu de façon arbitraire. Les experts des nations-unies sont  parvenus à la même conclusion que dans  l’affaire Kpatcha Gnassingbé mais comme au Togo, l’état du Sénégal veut faire du dilatoire  en voulant passer outre cet avis du groupe onusien. Pendant qu’au Togo les acteurs du dossier, notamment les avocats optent  pour la discrétion ceux du fils d’Abdoulaye  Wade sont décidés à obtenir la libération de leur client en jouant à fond la carte de la communication.  

Dès l’énoncé de cette décision prise le 07 mai  et rendue publique le 1er  juin 2015, la machine est mise en branle. La presse locale, internationale, les sites internet, les agences panafricaines  relayent cette décision que les avocats de Wade qualifient de ‘’victoire éclatante’’. Lire le reste de cette entrée »