Incendies au Togo et le rapport des experts, le procureur de la république s’embrouille.

25 04 2013

Avec le tintamarre médiatique, les appels incessants de l’opinion notamment des membres du Collectif Sauvons le Togo (CST) dont la plupart des responsables et membres sont inculpés, et qui menaçait de publier le rapport à la place du régime en place si ce dernier ne le faisait dans les meilleurs délais, les autorités judiciaires sont finalement obligées de rendre  public seulement une partie du rapport scientifique des experts français et d’un israélien que Faure Gnassingbé aurait fait venir personnellement pour en savoir plus sur les circonstances de ces incendies qui ont décimé des marchés de Lomé et de Kara et par ricochet des vies de plusieurs générations de commerçantes togolaises.

???????????????????????????????

Selon le procureur Blaise Essolizam Poyodi, « il s’agit pour les experts français, Hervé Bazin et Major François Deblasi et pour l’expert israélien, Shlomo Maor,  de donner leurs avis sur l’origine et la cause de ces incendies. Il leur était également demandé de procéder aux prélèvements et analyses pouvant intéresser l’enquête ».

En bref, les experts concluent que les incendies sont d’origines criminelles. Avec l’utilisation du kérozène selon les experts français, alors que  l’israélien indique avoir constaté des vapeurs de benzène/essence.

Au regard de cette publication forcée du procureur, qui ne convainc que lui-même et la clique dirigeante,  si l’opinion est fixée sur l’origine et les moyens utilisés pour mettre les feux aux marchés, elle veut connaitre les réels auteurs de ces actes criminels. Lire le reste de cette entrée »