Braquage à l’aéroport de Lomé, les forces de l’ordre impuissantes.

28 09 2014
un corps sans vie couvert au sol après la fusillade à l'aéroport de Lomé

un corps sans vie couvert au sol après la fusillade à l’aéroport de Lomé

L’aéroport de Lomé labellisé l’aéroport Gnassingbé Eyadema a été le théâtre d’une fusillade nourrie ce dimanche dans la matinée. Un camion convoyeur de fonds a été attaqué sur le parking de l’aéroport  avec des armes automatiques apprend-on de sources policières.

A visages découverts, ils étaient selon les témoignages près de 06 braqueurs à avoir semé tristesse et désolation au sein des paisibles citoyens vivant dans les environs de l’aéroport de Lomé.

Déployée sur les lieux, la gendarmerie a été accueillie avec des tirs nourris. Les braqueurs ont fait un mort dans les rangs des gendarmes et plusieurs blessés. Ce bilan devrait être revu à la hausse estime un témoin qui ne comprend pas que les forces de l’ordre du Togo n’aient pu faire face à ce réseau. Les impacts de balles jusqu’à cet après-midi étaient sont visibles sur un véhicule de marque Murano.

Pendant que le ministre de la sécurité se perdait dans ses démonstration à la télévision nationale estimant que parking de l’aéroport n’a rien avoir avec  l’aéroport les dégâts sont énormes et les braqueurs peuvent revenir à la charge dans d’autres circonstances comme ils savent le faire depuis un certain temps à Lomé.

Plusieurs témoins soutiennent que les policiers se sont réfugiés dans le hall de l’aéroport avec les passagers. Lire le reste de cette entrée »