Un mercredi à coup de bastonnades et de grenades.

1 09 2010

La gendarmerie vient de frapper à coups de matraques l’opposant jean pierre Fabre, le président de l’union des forces de changement qui conteste toujours la réélection de Faure Gnassingbé.

Grenades lacrymogènes et  coups de matraques devant l’église méthodiste Salem à Lomé, Jean pierre Fabre porte flambeau du mouvement de protestation victime des coups de matraques et Alphonse kpogo de l’ADDI de aimé tchaboré gogué  blessé à la tête. Photos…