Togo, le Cacit et la Pcjv appellent à la rapide réalisation des réformes politiques avant toute élection.

19 02 2015

cacLe  document baptisé, ‘’manifeste citoyen pour l’apaisement de la situation socio politique lors du processus électoral de 2015’’ est  rendu public le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (Cacit) et la Plateforme citoyenne justice et vérité (Pcjv). Ces deux entités sont inquiètent de la détérioration du climat socio politique à la veille du scrutin présidentiel et appellent à l’adoption dans les plus brefs délais des réformes politiques avant la tenue de toute élection.

Déjà en juillet 2014, la Pcjv avait appelé la classe politique à travers un mémorandum à la réalisation des réformes politiques et institutionnelles, aucune suite n’a été réservée à cet appel.

plateformePour le Cacit et la Pcjv, ‘’il est urgent que le gouvernement prenne des mesures d’apaisement de la vie politique. Il urge surtout qu’un consensus minimal entre la majorité au pouvoir et l’opposition sur les questions liées à la limitation du mandat présidentiel, au mode de scrutin et aux conditions de la tenue du scrutin présidentiel soit adopté avant la tenue effective de l’élection présidentielle’’. Peut-on lire dans le manifeste.

Le Cacit et la Pcjv invoquent plusieurs raisons pour justifier ce dernier rappel à l’ordre :

L’unanimité qui est faite autour de la question des réformes, autant les représentations diplomatiques, les religieux, les acteurs politiques de tout bord expriment leur volonté de voir  les réformes se faire conformément aux recommandations de l’Accord politique global  et de la Commission vérité justice et réconciliation, sans oublié le sondage de l’afro baromètre qui affirme que 78% des togolais veulent l’adoption de ces réformes. Lire le reste de cette entrée »