Togo, les ingrédients pour un soulèvement populaire se mettent en place, l’histoire risque de se répéter.

22 05 2013

A l’appel du Collectif Sauvons le Togo et de la Coalition Arc En Ciel, les togolais sont sortis par milliers pour crier leur ras le bol sur le pouvoir sanguinaire et dictatorial de Faure Gnassingbé.

13526_10151482203074811_1681885931_n

Cette manifestation s’inscrit dans la série des trois lancées par les deux regroupements pour exiger la libération des responsables et militants de l’opposition détenus arbitrairement dans le dossier des incendies des marchés de Lomé et de Kara.

Les hommes semblent reléguer au second plan, les femmes togolaises vêtues de rouge et noir en signe de deuil et de danger sont devant la marche et la lutte et ce depuis la mort d’Etienne Yakanou, militant de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), décédé dans des circonstances suspectes entre les mains de la Gendarmerie Nationale dans le dossier ténébreux des incendies. Cette mort semble être le goutte d’eau qui a débordé le vase et depuis les femmes de l’opposition sont déterminées à obtenir la libération des détenus et celle du peuple togolais. Elles ne lésinent pas sur les moyens, elles implorent les mannes des ancêtres et aïeux de l’indépendance au travers de rites spirituels. Pour cette première journée de manifestations, des rituels ont été observés à certains carrefours de la capitale. Elles jurent par tous les dieux que les vrais responsables des incendies vont mourir de façon atroce notamment par la foudre. Lire le reste de cette entrée »