Le Togo des étrangers.

5 03 2009

La meilleure qualité reconnue aux togolais est leur hospitalité hors pair. On se souvient encore de l’époque de Gnassingbé 1er, ou à chaque sommet de l’union africaine, de la CEDEAO, à chaque célébration du 13 janvier, Eyadema avait une manière hors norme d’accueillir ses hôtes, mouvements d’ensemble par-ci, groupes d’animation par là, sans oublier l’accueil des populations  dressées tels des poteaux  sur le long de l’itinéraire du cortège et les togolais n’ont sans doute pas oublié la formule  «mise en place terminée »  à telle heure. Le même accueil était réservé à Eyadema lui-même à chacun de ses voyages, où à son retour, où même les élèves  devraient  laisser les cours pour accueillir son excellence.

Publicités