A peine créé que le collectif « Sauvons le togo » est dans le collimateur des forces du mal.

24 04 2012

Le Vendredi, 20 Avril 2012 aux environs de 20 heures 30, un véhicule LAND CRUISER, de couleur noire sans plaque d’immatriculation aux vitres tintées, s’est arrêté devant le Cabinet de Maître Jil-Benoît Kossi AFANGBEDJI, Avocat à la Cour, Président de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, branche togolaise (ACAT-TOGO), membre du bureau de la coordination du Collectif « Sauvons le Togo ».

 De ce véhicule sortent deux (02) individus costauds et élancés, tous deux vêtus de jeans pantalon, l’un portant un t-shirt noir et l’autre une jacket de cameraman de couleur kaki.

 Le clerc de Maître Jil-Benoît Kossi AFANGBEDJI, se trouvant au portail du Cabinet, les ayant pris pour des clients dudit Cabinet, s’approcha d’eux et leur demanda l’objet de leur visite.

 Sur un ton menaçant, ils rétorquèrent qu’ils veulent voir Maître Jil-Benoît Kossi AFANGBEDJI. Le clerc leur fit savoir que le Cabinet est fermé et que Maître Jil-Benoît Kossi AFANGBEDJI est déjà rentré chez lui.

 « Qui est Roger ? », lance l’un d’entre eux. Le clerc Maître Jil-Benoît Kossi AFANGBEDJI répondit que c’est lui. C’est alors qu’ils lui demandèrent de les conduire au domicile de Maître Jil-Benoît Kossi AFANGBEDJI. Le clerc les informa qu’il ne connaît pas l’endroit. Ils lui répliquèrent énergiquement en ces termes :

 « Depuis que toi tu travailles avec ton patron, tu ne connais pas chez lui ? Nous allons le chercher et si nous ne le trouvons pas, nous reviendrons t’embarquer ».

 Il n’est pas superfétatoire de rappeler que dans la nuit du 15 au 16 Avril 2012, aux environs de 1 heure 20 minutes GMT, une tentative d’assassinat a été perpétrée à la devanture du domicile de Agbéyomé KODJO, Président National de OBUTS. Lire le reste de cette entrée »