Législatives de 2013 au Togo, la mission d’observation de l’UE dénonce la contre vérité des urnes.

10 08 2013

euflagContrairement aux missions d’observations de l’Union Africaine et de la CEDEAO et bien d’autres visiblement en opération commandée, qui ont consacré la contre vérité des urnes lors des dernières législatives par des rapports tordus, la  mission d’expertise électorale de l’Union européenne donne un autre son de cloche et dénonce les fraudes et irrégularités qui ont émaillées les législatives du 25 juillet dernier.

Ce scrutin anti démocratique  consacre  la mascarade qui a consisté à s’attribuer  telle dans une loterie des sièges de députés à l’assemblée nationale parce qu’UNIR de Faure Gnassingbé  se dit parti au pouvoir ne respectant rien ni personne. Ce parti après s’être servi avec 62 sièges au parlement   à distribuer des strapontins aux adversaires politiques selon ses humeurs.

L’Union Européenne par le biais de cette mission révèle et confirme cet énième complot électoral ourdi par le régime cinquantenaire contre le peuple togolais.

Pour  cette mission d’observation, « les résultats des législatives ne reflètent pas la voie des urnes. Mieux, les tendances ont été rendues publiques par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) par une voie « non consensuelle ». Atteste la mission d’expertise. Lire le reste de cette entrée »