Les Européens disaient vouloir sortir le Togo de la crise; ils l’y ont enfoncé au contraire.

10 05 2010

(patrick Spirlet)

Les Togolais auraient pu, au lendemain de la présidentielle de mars 2010 et de la prestation de serment d’un président de la République nouvellement investi par la Cour constitutionnelle, pousser un ouf de soulagement et tirer leur révérence à l’Union Européenne tout en rendant grâce à Dieu. Si ce n’est pas le cas et si les Togolais sont restés sur leur soif et demeurés dans la crise après un si long chemin parcouru depuis la signature des 22 engagements en avril 2004, engagements ayant cependant pour finalité de sortir progressivement le pays de sa longue crise politique, en passant par la signature d’un certain accord politique global (APG) en août 2006, cela est dû à une certaine duplicité incontestable de l’Union Européenne qui dit une chose et fait son contraire. Ce que nous dénonçons sans mettre des gants. Lire le reste de cette entrée »