Navi Pillay, la Haute Commissaire aux droits de l’homme appelle aux états généraux de la justice togolaise.

23 12 2013

Suite au rapport du Haut Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme- Togo, (HCDH-Togo) sur le respect et la mise en œuvre des droits de l’homme dans l’administration de la justice, la Haute Commissaire Navi Pillay n’a pas hésité à réagir par voie de presse et appeler à un plus grand respect des droits de l’homme dans l’administration judiciaire au Togo et appeler dans un bref délai aux états généraux de la justice togolaise.

imagesLe HCDH Togo, grâce à ce rapport redore ainsi un temps soi peu son blason terni. Un rapport qui pour une fois relève les carences d’une administration judiciaire inféodée au pouvoir exécutif.  Depuis son installation après les massacres de 2005 qui ont porté Faure Gnassingbé au pouvoir le HCDH  a toujours donné l’impression de soutenir les dérives totalitaires et les violations massives des droits humains, alors même que les Nations-Unies ont installé ce bureau au Togo pour prévenir de telles tragédies et veiller au respect des droits humains. Il a fallu près de 7 ans après son installation qu’il fasse enfin un rapport objectif qui a l’assentiment de l’opinion nationale togolaise. Lire le reste de cette entrée »