Togo, l’Office Togolais des Recettes, une preuve supplémentaire que sous Faure Gnassingbé nul n’est intouchable.

25 01 2014

Avec l’installation de l’Office Togolais des Recettes (OTR), dont la mission est entre autre d’aboutir à plus de transparence dans la gestion des recettes douanières et fiscales du pays, la Direction Générale des Impôts (DGI) se trouve amputée de ses prérogatives. L’office est dirigé par un commissaire général avec deux autres commissaires dont l’un se chargera de la douane, l’autre des impôts. Il est clair que la direction des impôts qui est la chasse gardée de Madame Ingrid Awadé l’une des indéboulonnables dans le cercle restreint de Faure Gnassingbé se retrouve avec une coquille vide.

« Si à l’OTR un commissaire va s’occuper des impôts elle n’a plus grand chose à faire constate ébahi un agent de ce service, avant de renchérir que Madame Ingrid Awadé aurait dû postuler au poste de commissaire ». Il est donc évident que la direction des impôts si elle doit exister encore ne servira que de décor.

Faure Gnassingbé qui sait sans doute ce qu’il fait, place des pions qu’il veut, jette certains dans les mailles de la justice, d’autres en prison, d’autres encore aux oubliettes.

Le constat est clair, aucune personnalité ne peut plus bomber le torse pour se dire intouchable ou dans les bonnes grâces du prince de façon éternelle. Pour ne citer que quelques uns qui ont goûté à l’ingratitude de Monsieur le Président ; Lire le reste de cette entrée »