Togo, deux manifestations aux fortunes diverses.

21 11 2014

marcheUn vendredi de manifestations dans les rues de Lomé, les partisans du régime cinquantenaire regroupés dans la majorité dite silencieuse et ceux de l’opposition regroupés au sein du combat pour une alternance politique en 2015 ont déferlé dans les rues de Lomé, les premiers pour soutenir les institutions et les seconds pour exiger la mise en œuvre des réformes politiques conformément à l’accord politique global que le pouvoir a pourtant signé.

Si les partisans du pouvoir ont de nouveau brillé dans l’import-export en convoyant des gens dans des bus  à une  marche qui ne répond à aucune logique si ce n’est de soutenir que nul n’a le monopole de la rue. Les regroupements proches de Faure sont dans la logique, si vous marchez nous marchons. Ils  soutiennent d’ailleurs qu’ils seront dans la rue à chaque fois que l’opposition y sera. L’autre contradiction est que la majorité silencieuse dit soutenir les réformes, qu’elles doivent se faire à l’assemblée nationale en criant au même moment que nul ne doit toucher à la constitution. Comme il fallait s’y attendre personne n’a touché à un seul cheveu aux partisans du régime togolais. Ils ont marché, les forces de l’ordre les ont encadré jusqu’à la chute. Lire le reste de cette entrée »