Le Premier Ministre togolais, Ahumey Zunu dans ses prêchi prêcha devant le parlement.

22 09 2013

Dans le traditionnel discours programme devant l’Assemblée Nationale tel que prévu dans la constitution togolaise, le Premier Ministre togolais Arthème Ahumey Zunu et ses ministres ont sacrifié à l’obligation constitutionnelle en présentant avec son nouveau gouvernement son discours programme. Comme de coutume et conformément aux habitudes du régime, rien de nouveau sous le soleil des Gnassingbé. Le même discours, le même chapelet de bonnes intentions bref une séance de prêchi prêcha qui n’aura aucune incidence sur le quotidien désespéré des togolais de plus en plus confrontés à une dictature sournoise et implacable d’un régime héréditaire qui ne sait qu’offrir misère et souffrance à tout un peuple.

Malgré le cinéma qu’il a fait de diviser la poire en deux en reconnaissant les manquements tout en vantant les mérites de son gouvernement précédent et réitérer des promesses qu’il ne peut tenir Monsieur le Premier Ministre en son for intérieur qu’il n’a convaincu ni les députés de l’opposition ni la majorité des togolais. Lire le reste de cette entrée »